mercredi 15 août 2018

WHITE BOY - Heavens Of Hell / Never Mind


"J'étais assis et composais des chansons avec ma guitare et une boîte à rythme, je les enregistrais sur un magnétophone qui permettait l'alimentation audio pendant le transfert sur une autre K7, je m'en servais comme une multi pistes. Mon père (Mr Ott) avait chanté sur quelques unes. Il était allé à New York pour ses affaires et avait assisté aux balbutiements de la scène punk avec des groupes comme Pere Ubu, The Cramps et Suicide, le terme "punk" n'était pas encore utilisé, c'était juste la scène locale. Chaque groupe avait au moins un single, mon père y est retourné avec moi et s'est débrouillé pour rencontrer les groupes et sympathiser...De retour, nous sommes entrés en studio pour réenregistrer deux tires..."(Jake Whipp). Le troisième single de White Boy parait en 1978 sur le label du duo Doodley Squat avec le line-up: Mr Ott (vocals), Jake Whipp (vocals, guitar), Scott Pusey (bass), Axle Standoff (synthesizer) & Chips Burnalow (drums).

A_Heavens Of Hell
B_Never Mind

(1978)

Listen

SIC KIDZ - Teenage Obsessions 1978-84 Recordings


Quatuor formé en 1978 à Philadelphie par Mick Cancer (vocals), Alison "The" End (guitar), Tim Trauma (bass) & Rich Lustre (drums, guitar). Amateurs de rock 'n' roll et proches des Cramps dont ils feront la première partie en 79, les Sic Kidz ou Sickidz! produisent un rock empruntant au punk, au garage 60 's déjanté, à n'en pas douter ils ont absorbé le catalogue rock d'ESP Disk (Godz, Fugs, Holy Modal Rounders, Cromagnon..).Un minimalisme métallique détonnant. J'ai le souvenir de leur EP de 84 "I Could Go To Hell For You" qui trainait dans un bac à solde New Rose au côté du "Music For Men" des Mad Daddys & du maxi des Fur Bible...

AMERICAN LOST PUNK ROCK NUGGETS VOL 54


SIC KIDZ - Teenage Obsessions 1978-84 Recordings

A1_On A Jones (1978)
A2_Dogfood (1978)
A3_Frenzy (1981)
A4_Radar Eyes (1981)
A5_Rythm Gurl (1981)
A6_She's My Witch (1983)

B1_Night Of The Living Dead (1983)
B2_(Like The) Duke Of Earl (1983)
B3_Interzone (1983)
B4_LSD (1984)
B5_No Reason To Complain (1984)
B6_Teen Angel (1980)

THE KORPS - Hello World !


Après leur album "Music To Kill By", Africa Korps se réduit à un duo., Kenne Highland et Ken Kaiser quittent Washington D.C. pour Boston. Leur album "Hello World !" parait en 1978 sur Kleen Kut /Limp Records, une approche musicale très proche des Ramones, fast punk rock avec de fortes réminiscences des 60's, un bubblegum punk humoristique... En 2005 Gucher Records réédite l'album en CD avec sept bonus dont le single de Kain Kaiser de 77... Essential early punk from the East coast. Real True Gem.



THE KORPS - Hello World !! (1978)

01_We Are The Only Real People
02_Winner By Elimination
03_So Talk To Me Karen
04_Beat The Beets
05_The Marines -- Him?
06_The Blizzard Of '78
07_Have A Lark
08_Nobody's Girl
09_Don't Get Fresh With Me
10_Do The Touch
11_Designs On You
12_Mad At The World
13_Gotta Be Pretty
14_I Went Downtown, To See My Gal, She Wasn't There -- So I Left.
15_(I Wanna) Burnout
16_The Progression
  
                                                         KEN KAISER'S SINGLE 77
 
17_I Love You Laurie
18_Joyce

HELLO WORLD! OUTTAKES

19_Don't Get Fresh With Me
20_Designs On You
21_The Blizzard Of '78
22_Mad At The World



THE KENNES (1979)

23_With A Shiksa Like You

Listen

V/A - CONNECTED


Une compilation Limp Records parue en 1981, une sélection assez moyenne, une ambiance plutôt pop heureusement les Slickee Boys et Black Market Baby pimentent un peu la galette...

V/A - CONNECTED (1981)

A1_Tommy Keene - Strange Alliance
A2_Nightman - Remember you
A3_Slickee Boys - Disconnected
A4_Dark - Late Show
A5_Nurses - Runnin' Around
A6_Velvet Monkeys - Shadow Box
A7_Black Market Baby - World At War

B1_Nightman - It's the King
B2_Black Market Baby - America's Youth
B3_Velvet Monkeys - Drive in
B4_Dark - Breakdown
B5_Slickee Boys - Can't Believe
B6_Nurses - Tina's Smile
B7_Tommy Keene - The Heart

Listen

THE MENTALLY ILL - Gacy's Place: The Undiscovered Corpses


En 2004, Jello Biafra grand fan de Mentally Ill réunit les vieilles demos du groupe de Deerfield qu'il édite sur son label Alternative Tentacles. Pure hystérie, santé mentale très altérée...


THE MENTALLY ILL - Gacy's Place: The Undiscovered Corpses

Starbeat Sessions
01_Gacy's Place
02_Tumor Boy 
03_Doggie Sex 
04_Not Quite Dead Yet 
05_Padded Cell 
06_Split Crotch Straight Jacket 
07_ All Mixed Up 
08_Stalag Thirteen 

Basement Sessions
09_Ballad of the Mentally Ill 
10_Dry Heave 
11_Tumor Boy
12_Bathroom Gaze 
13_Cum Twat 
14_Smelly Boys 

Crawlspace Sessions
15_Gacy's Place 
16_I Don't Need (You're Shit) 
17_Aryan Rock 
18_All Mixed Up 
19_Stalag Thirteen 
20_Split Crotch Straight Jacket

Listen

MR UNIQUE & THE LEISURE CLASS - Leisure Class Recordings 1979-1994


Combo de Detroit formé en 1977 d’abord sous le nom de Mr Unique & The Leisure Suits par Dimitri Mugianis (vocals), Jeff Mullins (guitar), Brian Garwood (bass), Ted Moniak (mandolin, vocals) & Glenn Johnson (drums, vocals). Le groupe se produit dès 78 au Bookie's Club 870 avec les Mumps et les Denizen...En 81 le groupe se renomme Leisure Class, il ne reste du line-up original que Dimitri et Glenn, de nombreux musiciens défileront au sein du groupe jouant des instruments à cordes ou à vent...Pour leur unique EP de 83 "Mr Unique & The Leisure Class", composé par Mugianis et Johnson, une vingtaine de musiciens est créditée ...Le groupe s'installe à New York en 83, le public est sans doute plus ouvert à leur sonorité jazz...Leisure Class Recordings est un double CD paru en 2004 sur le label du groupe...Excellent.



MR UNIQUE & THE LEISURE CLASS - Leisure Class Recordings 1979-1994

01_Green Hornet
02_Weekend Punk
03_Fleecees Flicees
04_Mr Unique
05_Punish Me
06_No
07_Granny's In The Closet
08_Oh Hell Those Bells
09_Young Gifted & White
10_It's All True
11_She's A Girl
12_A Lemur Called Jud
13_Humble
14_Alfonso & The Gum Tree
15_There Are People Out There With Bad Intentions
16_The Worst Song
17_Bad Suit Sadness
18_Zac
19_Trifle Boogie
20_Joy
21_Stalin
22_I Promise
23_Lufkin's Dilemma
24_Colloquy
25_Mozart Variation 1
26_Hey Fella, Is That Your Face Or Are You Wearing A Mask? No Offen
27_Sorry I Made You Cry
28_14th Street
29_Hjemve
30_There
31_Thing Called Truth
32_Jesus
33_Fragment 3
34_I Love You More
35_Ready To Receive
36_Tuberculosis Is Back

Listen

mardi 14 août 2018

CRAP DETECTORS - Police State / Set Program


Jim Jacobi est originaire de Lincoln, Nebraska, il entame ses expériences musicales en 1977 et produit l"année suivante l'album "Victims Of The Media", un des premiers albums DIY dans lequel il joue tous les instruments. En 1979, Jim avec l'aide de Herb Hill à la batterie enregistre l'excellent single "Police State / Set Program"...Must have.

Crap Detectors 1977-78
A_Police State
B_Set Program

(1979)

Listen

TIN HUEY - Before Obscurity: The Bushflow Tapes


Tin Huey EP (Clone Rec, 1977)
Combo formé en 1972 à Akron, Ohio, d'abord en trio sous le nom des Rags avec Mark Price alias Wesley The Slash (guitar), Michael Aylward (bass) & Stuart Austin alias Napoleon Lemans (drums). Bientôt rejoint par Harvey Gold (keyboards), le groupe joue essentiellement des reprises du Velvet Underground, Stooges, Mott The Hoople, Bowie et s'intéresse également au Kraut rock et à la scène de Canterbury. En 74, Ralf Carney (saxophone) intègre la formation qui se renomme Tin Huey, Tin huey tourne dans les clubs locaux parfois avec Rocket From The Tombs ou Styrene Money Band (The Styrenes)...En 77, le label Clone Records fondé par Nick Nicholis des Bizarrors permet aux groupes locaux de passer à la vitesse supérieure, Tin Huey enregistre son EP éponyme puis "Breakfast With The Hueys" en 78. Chris Butler (vocals, guitar) qui a fortement fait impression sur le groupe avec son single "In Short Stack" met son projet Waitresses entre parenthèses pour suivre Tin Huey ...Les amateurs de la petite chapelle New Wave de l'Ohio: Pere Ubu, Devo, Bizarros, Rubber City Rebels, Waitresses, Human Switchboard, Waitresses, Mirrors, Electric Eels, Vertical Slit...ne devraient pas passer à côté de cette superbe anthologie proposant des enregistrements studio et live de 78 & 79 (parue en 2009 sur Smog Veil Records).
Une fantastique fusion du freak rock des Mothers of Invention, Captain Beefheart, du Free Jazz d'Ornette Coleman et d'Albert Ayler et de l'expérience punk & post punk...Must have.



TIN HUEY - Before Obscurity: The Bushflow Tapes (1978-79)

01_Heat Night
02_Slide
03_The Comb
04_Right Now, Betty White
05_Sister Rose
06_Ice 9 Hop
07_Pink Berets
08_Jazz Tune
09_Remi
10_Armadillo
11_Closet Bears
12_The Farm
13_Hoseanna
14_I Wanna Be Your Dog
15_Zebra Operation
16_Socks Up
17_Von Kleist & The Blimp
18_Return Engagement

Listen

V/A - WE'RE DESPERATE - THE L.A. SCENE (1976-79)


La compilation Rhino parue en 93 dédiée à la scène angeline late 70s, une sélection correcte power pop et punk rock à l'exception des Motels qu'on troquerait bien contre un Black Randy ou un Randoms...

V/A - WE'RE DESPERATE - THE L.A. SCENE (1976-79)

01_The Pop! - Down On The Boulevard
02_The Dogs - Younger Point Of View
03_The Motels - Counting (Demo)
04_The Germs - Forming
05_The Dils - I Hate The Rich
06_The Zeros - Don't Push Me Around
07_The Weirdos - Life Of Crime
08_The Zippers - You're So Strange
09_The Quick - Pretty Please
10_The Last - She Don't Know Why I'm Here
11_The Furys - Say Goodbye To The Black Sheep
12_The Dils - Mr Big
13_X - We're Desperate
14_The Weirdos - We Got The Neutron Bomb
15_The Germs - Lexicon Devil
16_Alley Cats - Nothing Means Nothing Anymore
17_The Plugz - La Bamba
18_The Dickies - You Drive Me Ape (You Big Gorilla)
19_Eyes - TAQN
20_Bags - Survive
21_X - Los Angeles

Listen

BLACK RANDY & THE METROSQUAD - Pass The Dust, I Think I'm Bowie


Le seul LP paru sur Dangerhouse, un fantastique album  mené de main de maitre par le loufoque Black Randy, un amalgame des Mothers of Inventions, Captain Beefheart, Kim Fowley, Isaac Hayes, James Brown...Des textes surréalistes, souvent orientés avec dérision vers la sexualité. Çà tourne à la Talking Heads façon garage. Une réussite totale de la brigade urbaine composée pour l'album par David Brown (organ, piano, vocals), Joe Ramirez (bass), D Bob Deadwyler (guitar, vocals), Tom Hughes (guitar), Pat Garrett (bass, guitar), William Basinski (saxophone), John Duchac (percussions) & Joe Nanini (drums). Un coup de masse assené par la première génération de punk rockers de L.A...


BLACK RANDY & THE METRO SQUAD - Pass The Dust, I Think I'm Bowie (1979)

A1_I Slept In An Arcade
A2_Marlon Brando
A3_I Tell Lies Every Day
A4_Down At The Laundrymat
A5_I Wanna Be A Nark
A6_Give It Up Or Turnit A Loose
A7_Idi Amin

B1_Sperm Bank Baby
B2_Barefootin' on the Wicked Picket
B3_San Francisco
B4_Tellin' Lies
B5_Say It Loud - I'm Black And I'm Proud Pt 1
B6_(Theme From) Shaft

Listen

OPUS - The Atrocity / Good Procedures


Quartet de Los Angeles connu également sous le nom de "Smog Marines" formé par Raoul Endara (vocals, drums), Tony Comstock (guitar), A.J. Terry (bass, vocals) & Scott Maxson (drums). Cet unique single paraît avant le split du groupe en 80.
D'aucuns l'appellent le "Graal du punk californien" compte tenu de son extrême rareté, paru en seulement 200 exemplaires sur le très éphémère Catatonic Records en 1979. Un exemplaire de ce single révélé par la compilation "Killed By Death # 14" allait néanmoins resurgir sur Ebay en 2011 et faire un heureux pour la modique somme de 4800 $ ??? Le single ci-dessous est bien entendu reconstitué d'après "KBD # 14" pour la face B et d'après un CDR "Brought To Life 100" dont la face A "Good Procedures" semble à l'évidence provenir de l'excellent site "Punk Business Manager"...Great single.

A_The Atrocity
B_Good Procedures

(1979)

Listen

lundi 13 août 2018

CHRIST CHILD - Christ Child


Album paru en 1977 sur Buddah Records, Christ Child est un groupe californien qui a gardé le mystère sur son identité et qui le revendique. Un bon disque en dépit de mauvaises critiques, fake punk, escroquerie du compositeur et arrangeur Richard Monda et du staff de Buddha Records.... Objectivement, il faut juste écouter cet album, musicalement il ne peut pas être exécuté par des lapins de six semaines, techniquement maitrisé, des titres courts efficaces tirant parfois sur le hard rock (Star Whores), le punky "Teacher" & le minimaliste "Whashington AC / DC" au riff killer font mouche...


                                CHRIST CHILD - Christ Child (1977)

Monda en 69
A1_Let 'em Eat Rock
A2_Five Finger Exercise
A3_Street Babies
A4_Star Whores
A5_Teacher

B1_Blow It Up
B2_She's Just A Bitch
B3_Washington A.C./D.C.
B4_Carnival Of Frustration
B5_Crazy, Dirty And Dangerous

Listen

ROCK BOTTOM & THE SPYS - Rich Girl EP


Obscur combo de Los Angeles composé par Rock Bottom alias Charles Halsey (vocals, rhythm guitar), l'ex-Zolar X Ygarr Ygarrist alias Steven Della Bosca (guitar, Synthesizer, vocals), l'ex-Plugz Blank Frank (rhythm guitar, bass, keyboards, vocals), Ian Icon alias Ian Hover (bass, synthesizer, backing vocals) & Joel Martinez (drums). Un autre groupe "Deep Six" au line-up quasi similaire sort le EP "Ghost Ride" en 81, il s'avère que le futur de Rock Bottom & The Spy ait tourné court, le groupe dévasté par la dope disparait. Charles Halsey est assassiné en prison après treize ans d'incarcération pour avoir fabriqué des métamphétamines..Electro-punk nugget...http://www.breakmyface.com/bands/rockbottom.html

Le mariage de Rock Halsey en 78
A_Rich Girl
B1_ No Good
B2_Deathtrap

(1981)

Listen

MARY MONDAY / STREET PUNKS / DA STATIKZ - In The City


Les Street Punks sont de l'East Bay de San Francisco, Don Lamb (bass) a formé le groupe en 1974. Il jouait un mix de hard rock et de ce qu'il qualifiait de New wave rock. Rick Clare (guitar) encore lycéen rejoint le groupe en 75, Cornerstone Street Punks est raccourci en Street Punks. En 76, Tony Lourenco (guitar) et Kenny Crimino (drums) intègrent la formation, celle-là même qui écumera le circuit punk: Fab Mab, Whiskey à-go-go...Jouant avec les Damned lors de l'épisode californien de ces derniers...Les Street Punks se bâtissent une solide réputation et un public. Dans ce public, une certaine Mary Monday qui les suit assidument, elle est arrivée récemment du Canada où elle donnait des shows extravagants à Vancouver détruisant sur scène tout ce qu'elle voyait, elle a la trentaine et veut former un groupe punk...Elle apparait au Mabuhay Gardens avec les Nuns fin 76. L'année suivante, elle approche les Street Punks, elle a des textes, la collaboration bien que de courte durée (seulement deux mois) est porteuse puisque les Street Punks composent pour elle "Popgun" et "Punk Jacket", les deux titres qui la feront entrer dans la mémoire du punk rock...Mike Tringali remplace la diva punk en août 77. Da Statikz était un groupe parallèle formé par les deux Street Punks Don Lamb (bass) et Rick Clare (guitar) ainsi que deux membres du groupe de hard rock VGT Leonard Haze (vocals) et Joey Alves (guitar) plus John Urbach (drums). Le combo se produit masqué ou la tête dans des sacs ... Mary Inman Monday meurt à 42 ans en Alaska...Un bel hommage rendu par Rave Up en 2017 à ces fantassins du punk de la Bay...

AMERICAN LOST PUNK ROCK NUGGETS VOL 82



MARY MONDAY / STREET PUNKS / DA STATIKZ - In The City (1977)

A1_Mary Monday & The Bitches - Popgun
A2_Street Punks - Teenage Teaser
A3_Mary Monday & The Bitches - Leave Us Alone (Mary)
A4_Street Punks - Suburban Boredom
A5_Da Statikz - Peace & Flowers (Are Dead)
A6_Street Punks - Leave Us Alone

B1_Street Punks - Goin' To The City / Hoi
B2_Street Punks - TV Time
B3_Street Punks - Cheap Girls
B4_Street Punks - Get Outta My Way

Listen

dimanche 12 août 2018

THE RAVERS - (It's Gonna Be A) Punk Rock Christmas / Silent Night


Combo de Los Angeles formé en 1977 par le duo Daddy Maxfield: Lou Maxfield alias Natkin (guitar) et Graham Daddy (vocals). Les deux compères émigrent en Angleterre au début des 70s où ils enregistrent le hit glam "Rave 'n' Rock" en 1973, de retour aux Etats-Unis en 76, ils sortent leur second single " You're Breaking My Heart / So Nice" sur Rhino, le duo s'associe avec le co-fondateur de Rhino Records Harold Bronson avec lequel il co-écrit  et enregistre "(It's Gonna Be A) Punk Rock Christmas". Le single parait en décembre 77 sous le nom des Ravers...

A_(It's Gonna Be A) Punk Rock Christmas
B_Silent Night

(1977)

VENUS & THE RAZORBLADES - Punk-A-Rama / Press Conference



Depuis la fin des 50s, Kim Fowley n'a cessé de produire et de créer des groupes, le frémissement punk impulsé par New York et Londres incline Kim à être de la partie. Après son expérience avec les Runaways, il créé de toute pièce "Venus & The Razorblades" assurant à ses protégés la culture rock. Le line-up Steven T (guitar, vocals), Roni Lee (rhythm guitar), Danielle Faye (bass), Nicky Beat puis Kyle Raven (drums), Vicki "Razor Blade" Arnold (vocals) & Dyan Diamond (vocals) enregistre quatre singles entre 76 et 77 avant de se séparer, les titres sont signés Kim Fowley/Steven T. Leur premier sigle sort sur Bomp en juillet 77 alors que le groupe n'existe déjà plus. Seul le premier batteur Nicky Beat fera carrière, il tiendra les baguettes dans les Germs, Weirdos, Funeral, Dickies, LA Guns, Cramps...

Weirdo's drummer N Beat



A_Punk-A-Rama
B_Press Conference

(1977)

Listen

JOE COOL & THE KILLERS - I Just Don't Care / My Way


Quatuor de Brighton formé en mai 77 par Joe Cool alias John Clay (vocals, guitar), Tony Mayberry (bass), Stuart Green (drums) &  Suchard Thittichai (guitar). Leur single parait en octobre 77 chez Ariola. L'album "Killer" suivra en 78 sous le nom des Killers.
Deux titres honnêtes sans plus.

A_I Just Don't Care
B_My Way

(1977)

Listen

HARRY HACK & THE BIG G - I Hate The Whole Human Race


Combo de Newcastle formé en 1977 par Rob Dixon alias Harry Hack (vocals), Jane Wade alias Kid Mutant (vocals), Mick Emerson alias Red Helmet (guitar), Anthony Martin alias E.H. Flash (guitar), Peter Howard alias Walter Hack (bass) & Norman Emerson alias Norman Normal (drums).
"On était un des premiers groupes punk de Newcastle en 77, on n'avait pas les moyens de se fringuer chez Vivienne Westwood comme à Londres, on faisait nos fringues nous-mêmes. Le punk était choquant pour beaucoup de gens dans le nord. On a été bannis définitivement du Pub "The Prince Of Wales" sur West Road parce que l'un d'entre nous portait une boucle d'oreille en squelette. Au Newton Park Hotel, le patron a  coupé le courant dès le premier morceau..." (Peter Howard)
En 2012, Only Fit For The Bin Records édite ce superbe CD d'archives, encore un groupe passé à la trappe malgré des qualités qui sautent à la gueule dès la première écoute, du punk rock britannique avec des guitares Wah Wah à la MC5...Must have...

BIG G - I Hate The Whole Human Race (1977)

01_I Hate The Whole Human Race
02_Artsy Fartsy
03_Starsky & Hutch
04_Fuck The System
05_Apathy Row
06_Someone's Gotta Lose
07_Waiting For The Blackout

Unreleased 7" (Alternate Versions)

08_I Hate The Whole Human Race
09_Starsky & Hutch
10_Apathy Row

Listen

THE OUTSIDERS - One To Infinity EP


Trio formé à Londres fin 1976 par Adrian Borland (guitar), Bob Lawrence (bass) & Adrian Janes (drums). Injustement resté dans l'ombre, ce power trio est un des rares groupes britaniques à avoir capté le son de Detroit ou des australiens de Radio Birdman. Après un album "Calling On Youth" paru en 77 sur le label des parents de Borland "Raw Edge Records", le trio récidive avec le fantastique EP "One To Infinity" en novembre 77. En 78, Graham "Green" Bailey intègre les Outsiders en remplacement de Lawrence ainsi que Michael Dudley (drums). Le combo mutera progressivement en The Sound, Borland et Bailey mènent parallèlement le projet plus électronique "Second Layer". An underrated raw punk band from London.


A1_One to Infinity 
A2_New Uniform 
B1_Consequences 
B2_Freeway

(1977)

Listen

SEX PISTOLS - Holidays In The Sun / Satellite


"Il y avait de la haine et une menace constante de violence. La meilleure chose à faire était de nous installer dans un autre camp de prisonniers, ailleurs. Berlin et sa décadence était une excellente idée. La chanson est venue de là. J'ai adoré Berlin. J'aimais ce mur et l'insalubrité de l'endroit. 24 heures de rigolade chaotique par jour..." (John Lydon)
"Nous devions quitter Londres, Malcom voulait que nous partions un petit peu car nous causions trop de problèmes à l'époque...Toute la publicité et les bagarres continuaient..." (Paul Cook).
Courant août 77, les Pistols se produisent sous différents noms pour éviter les situations à risque. Leur quatrième single sort en octobre, "Holidays in the Sun" est le premier titre post Glen Matlock, il est cosigné Vicious alors que "Satellite" est un des premiers titres du groupe... Leur label Virgin est contraint de détruire 60 000 pochettes suite au plagiat par Jamie Reid d'une brochure de l'agence de voyage belge BST's...Peut-être la meilleure prestation d'un Johnny Rotten désespérément conscient que le groupe est un bolide lancé à pleine vitesse dans une impasse...



A_Holidays In The Sun
B_Satellite

(1977)

Listen

samedi 11 août 2018

SLAUGHTER & THE DOGS - Where Have All The Boot Boys Gone? / You're A Bore


Pendant l'été 77 le fameux "Summer of Hate", le punk rock est à son apogée. Les majors dégainent les mallettes de pognon pour signer un groupe punk, Decca a jeté son dévolu sur Slaughter & the Dogs. Un contrat juteux en poche, le groupe part en tournée à travers le pays avec The Drones. Leur énorme "Where Have All The Boot Boys Gone?" et sans doute leur titre le plus populaire parait en septembre 77 dans toute l'Europe... Street punk classic...


A_Where Have All The Boot Boys Gone?
B_You're A Bore

(1977)

Listen