lundi 25 mars 2019

V/A - BEACH BLVD


Une fameuse compilation parue en 1979 sur Posh Boy comprenant trois formations de la banlieue de Los Angeles: Simpletones de Rosemead , l'ex-F-Word Rik L Rik de West Covina & The Crowd d'Huntington Beach. La version proposée est celle de Get Back de 2005 enrichie de 10 titres:
Tracks 1 to 4, 12 to 21 taken from the original "Beach Blvd" compilation album, 1979.
Tracks 5, 6 taken from the 7" single "California", 1979.
Tracks 7, 9 to 11 taken from the compilation album "I Have A Date", 2002.
Tracks 8, 22 taken from the "Rodney On The Roq Vol. 1" compilation album, 1980.
Tracks 13, 14 were also previously published as 7" single "Meathouse" in 1979.
Tracks 23, 24 taken from the original album "A World Apart", 1980.


V/A - BEACH BLVD (1978-79)

01_Simpletones - Kirsty Q
02_Simpletones - I Have A Date
03_Simpletones - Tiger Beat Twist
04_Simpletones - Don't Bother Me
05_Simpletones - California
06_Simpletones - I Like Drugs
07_Simpletones - Dead Meat (Killer Smog)
08_Simpletones - TV Love
09_Simpletones - Rock 'n' Roll Star
10_Simpletones - Disco Ape
11_Simpletones - Nasty Nazi
12_Rik L Rik -  Black And Red
13_Rik L Rik - Meat House
14_Rik L Rik - I Got Power
15_Rik L Rik - Mercenaries
16_Rik L Rik - Atomic Lawn
17_Crowd - Modern Machine
18_Crowd - New Crew
19_Crowd - Suzy Is A Surf Rocker
20_Crowd - Living In Madrid
21_Crowd - Trix Are For Kids
22_Crowd - Right Time
23_Crowd - Desmond & Kathy
24_Crowd - Melody Hill

Listen

SIMPLETONES - California


La réédition italienne Radiation Reissues 2015 de l'anthologie "I Have A Date" (Posh Boy / Re-Force Records 2002). Matériel enregistré et mixé au Media Art Studio, Hermosa Beach entre octobre '78 et Avril '79. Une magistrale leçon de punk rock...Must Have...

SIMPLETONES - California (1978-79)

A1_I Like Drugs
A2_TV Love
A3_California
A4_Don't Bother Me
A5_Dead Meat (Killer Smog)
A6_Kirsty Q (Test Pressing Version)
A7_Nasty Nazi
A8_Crisco Disco
A9_Rock 'N' Roll Star
A10_Cardboard Crotch

B1_I Have A Date
B2_Tiger Beat Twist
B3_You Drive Me (Disco) Ape
B4_God Save The Pope
B5_Kirsty Q (Beach Blvd. Version)
B6_Dee Jwah
B7_Love Is Wrong
B8_Disco Dave
B9_I Wanna Be Dead
B10_I Like Drugs (Test Pressing Version, Live @Erics)

Listen

dimanche 24 mars 2019

CHILD ABUSE - 1977


One Sided EP édité en 2005 par Re-Force Records, trois titres sulfureux enregistrés en 1977 dont une reprise de "We Are The One" des Avengers par cet éphémère combo californien formé par Kendall Behnke (vocals), Jay Lansford (guitar, vocals), Danny Ruiz (bass, vocals) & Tommy Ruiz (drums). En 78 Kendall, Jay & Danny forment les Simpletones...Early stuff by giant punkers.

A1_I'm Not Your Contraceptive
A2_Cardboard Crotch
A3_We Are The One

(1977)

Listen

THE DILS - 198 Seconds Of The Dils


Le second single du trio californien paru en décembre 1977 chez Dangerhouse Records. Line-up: Chip Kinman (guitar, vocals), Tony Kinman (bass, vocals)  & Rand McNally (drums). Early californian punk nugget...

A_Class War
B_Mr. Big

(1977)

Listen

JIM BASNIGHT - Live In The Sun / She Got Fucked


Jim Basnight sort son premier single en 1977 avec ce qui allait être le premier line-up des Moberlys. Si en face A "Live In The Sun" est un titre powerpop de bonne facture assez classique, le plat de résistance est bien "She Got Fucked" qui est le premier titre punk rock émanant de Seattle...

A_Live In The Sun
B_She Got Fucked

(1977)

Listen

NOVAK - Dumb Records 1977-1979


Novak, un gamin de Long Island, entre de plein fouet dans l'univers musical en 1967 avec le "Silver Apples Of The Moon" de Morton Subotnick et le "Freak Out" des Mothers Of Invention, il va sans dire que ces deux disques ouvrent les possibles et emmènent dans un voyage initiatique dans l'espace sonore dont une vie ne fait pas le tour. Le jeune mélomane découvre naturellement Edgar Varèse via "Freak Out" et je suppose que l'écoute du "Poème électronique" de 1958 l'a conduit aux concrets français, à l'école allemande, à Fluxus...En 70, il intègre l'Université de New York à Albany où il étudie la composition basée sur l'électronique, il y rencontre Robert Moog. Novak se voit proposer la direction du Studio d'Albany fondé par Moog et fréquenté par des pointures de l'électronique: John Cage, Philip Glass, Alvin Lucier, Frederic Rzewski (Musica Elettronica Viva)...
En 1973, Novak conscient que l'avant-garde est trop hermétique , intègre une formation de Glam "Take The Cash" , il assure la basse et le synthé, des reprises du Velvet Underground, Bowie, Roxy Music, Stooges...Novak se lasse vite des beuveries du rocker ordinaire et de l'agressivité du public envers le synthé...Il part en Californie où il reprend ses études au Centre de Musique Contemporaine à Oakland. Les enseignants sont Paul DeMarinis, David Behrman, Terry Riley,...Novak fonde Dumb Records en 77 et l'inaugure avec son premier EP "RU21". Il ne tarde à s'impliquer dans la jeune scène punk de San Francisco, comme ingénieur du son et producteur notamment pour Crime, Nuns, Readymades...En 82, il disparait des radars et devient designer dans le jeu vidéo...Voici une fantastique anthologie regroupant  ses quatre singles emblématiques et son projet Survivors de 79...

NOVAK - Dumb Records 1977-1979

A1_RU21
A2_Honey Dew
A3_Love Is Hot
A4_Signs Stop
A5_Oh Farrah
A6_Real Cool Guy

B1_Too Many Girls
B2_Yummy Yummy Yummy
B3_Hello, I Love You
B4_Velveeta
B5_Attention
B6_Six Pack
B7_We Died (part one)
B8_We Died (part two)

Listen

OZZIE - Android Love / Organic Gardening



Combo de Sacramento, Californie, formé en 1971 d'abord sous le nom de The Reds, White & Blues par William "The Cell" Fuller (vocals, keyboards, harmonica), Spencer Sparrow (vocals, guitar) & Jack Hastings (bass, vocals), le trio fortement influencé par Captain Beefheart donne dans le "free form" des improvisations où viennent s'adjoindre divers musiciens. Bob "Ozone" Jolly (guitar) et  Lenny "Armando Vasquela" Schotter (drums) intègrent la formation, c'est ce line-up qui mute en "Ozzie" en 73. L'éclectisme de ces freaks parfois pas très éloignés des Tubes ou des Sparks leur permet de partager la scène avec les Avengers, Mutants, Vom, Weirdos, Tuxedo Moon...et bien d'autres de la vague punk new wave californienne. Leur single "Android Love / Organic Gardening" produit par l'ex-Public Nuisance David Houston paraît en 77 avec cinq pochettes différentes, une pour chaque trombine du groupe.



A_Android Love
B_Organic Gardening

(1977)

samedi 23 mars 2019

ONCE UPON A TIME VOL 98 - Holland '80 '84


Un volume dédié à la scène néerlandaise early 80s. Des formations disséminées au quatre coins du pays avec leurs particularismes, pour la plupart une existence courte et désintéressée, ici ni strass ni paillettes, juste trente-neuf miniatures de pur euro-punk...
 
 Vol 98 - Holland '80 '84

01_Ex – Human Car (Wormer, ‘80)
02_Paul Tornado – Waarom (Amsterdam, ‘80)
03_Rakketax - Occasion (Utrecht, ‘80)
04_Dummies – Independence (Leiden, ‘80)
05_BVD - Look Out The Cops (La Haye, ‘80)
06_Coïtus Int - Run To The Station (Utrecht, ‘80)
07_Nitwitz - Artificial Smile (Amsterdam, ‘80)
08_Squats - Chaos In Nijmegen (Nimègue, ‘80)
09_Shith – Tonight She's By My Side (Spierdijk, ‘80)
10_Mort Subite - Ich Liebe Ulrike (Maastricht, ‘80)
11_Panic - Bereslecht (Amsterdam, ‘80)
12_Die Kripos - Camera Security (Arnhem, ‘80)
13_Rondos - A Black & White Statement (Rotterdam, ‘80)
14_De Straks - Ik Heb Nooit Gelijk (Delft, ‘80)
15_Bunker – Zombies (Rotterdam, ‘80)
16_Lullabies - Flags (Utrecht, ‘81)
17_Miranda's - Oh Zit Dat Zo! (Breda, ‘81)
18_Vopo's - Dead Entertainment (Zwolle, ‘81)
19_Neo Punkz - Green Devil (Haarlem, ‘81)
20_Suspense - Crazy Sod (Haarlem, ‘81)
21_Cheap 'n' Nasty - Cover Girl (Leiden, ‘81)
22_Pleemobielz – Troep (‘81)
23_Nixe - Boring City (Utrecht, ‘81)
24_Pitfall – Movements (Utrecht, ‘81)
25_Rapers - Hang The Pope (Utrecht, ‘81)
26_Mets - Lost & Lonely (Groningue, ‘82)
27_GRRR – Fight (Wormer, ‘82)
28_Dangerous Pyjamas - Throwaway Kids (Utrecht, ‘82)
29_Waste - History Repeats (Breda, ‘82)
30_Hangdogs – Guilty (Wormer, ‘82)
31_Tröckener Kecks - Lang Zo Aardig Niet (Amsterdam, ‘82)
32_Zowiso - Nuclear Power Train (Wormer, ‘82)
33_Kotx - Before You Go (Rotterdam, ‘83)
34_Prime Ministers - Teenage Depression (Leiden, ‘83)
35_Hollands Glorie - Schone Handen, Zwart Geld (La Haye, ‘83)
36_Vanalles & Nogwatt - Disco Binken (Wormer, ‘83)
37_Frites Modern - Bionic Adventure (Amsterdam, ‘83)
38_No Pigs – Shoplifting (Amsterdam, ‘84)
39_Agent Orange - Kill the Police (Haarlem, ‘84)

Listen

THE TESTORS - Two Sides Of Death


Un single paru en 2011 sur Windian proposant deux titres enregistrés live en 1978 par le combo new-yorkais. Line-up: Sonny Vincent (vocals, guitar), Gene Sinigalliano (guitar), Kenneth Brighton (bass) & Jeff West (drums).  Une version inédite de "It's Only Death" et "Drac" un inédit...Great Stuff.

A_It's Only Death
B_Drac

(1978)

Listen

jeudi 21 mars 2019

WAYNE COUNTY & ELECTRIC CHAIRS - Thunder When She Walks / What You Got


Deux titres enregistrés à Londres durant l'été 77, le single parait début 1979 sur Illegal Records. Une occasion d'écouter une dernière fois la guitare de Greg Van Cooke dans les Electric Chairs. "Les choses s'étaient détériorées entre Greg Van Cook et moi, ses beuveries tournaient au ridicule, il s'enfilait une bouteille de scotch dans la soirée. J'ai réalisé que Greg était hétérosexuel, qu'il avait besoin d'une fille pour sa masculinité. Il faut l'accepter... Greg et sa copine Marguerite sont devenus héroïnomanes. Greg fumait un peu d'héroïne avant, mais à ma connaissance ne se piquait pas..." (Wayne County)

A_Thunder When She Walks
B_What You Got

(1977)

Listen

RAMONES - Sheena Is A Punk Rocker / I Don't Care


"Tout le monde se foutait un peu des Ramones; on ne les considérait comme pas grand chose d'autre qu'un gag, un groupe "Mickey". Un concept marrant mais assez limité, un groupe qui serait de toute façon oublié bien avant les autres. Comme Roosevelt et Kennedy, Joey Ramone a maintenant une rue de New York à son nom - JOEY RAMONE PLACE- qui donne sur le Bowery, entre CBGB et le loft d'Arturo Vega. Il y a eu une cérémonie officielle avec le maire de New York... Hé Hé...(Philippe Marcadé).

A_Sheena Is A Punk Rocker
B_I Don't Care

(1977)

Listen

THE SENDERS - Outrageous & Contagious


Eté 1972, un jeune français de dix-sept ans débarque aux Etats-Unis pour l'un de ces trips alors en vogue, sous la double influence de Kerouac et de Easy Rider...(Christophe Conte).
Philippe Marcadé se lie d'amitié avec Johnny Thunders dès 74, Walter Lure, Dee Dee Ramones, Debbie Harry qu'il aidera pour le couplet en français dans "Denis" mais aussi avec la sulfureuse Nancy Spungen... Une extraordinaire épopée, celle du rock et du punk primal, un voyage initiatique qu'il dévoile dans son fantastique bouquin "Au-delà de l'avenue D, New York City: 1972 - 1982" (Camion blanc, 2010), un ouvrage à ranger à côté du "Please Kill Me" de Legs  McNeil.
Mais Marcadé, c'est avant tout les Senders qu'il forme en 1976 avec Steve Shevlin, Jeorge et Reedy: "On a tout de suite cultivé notre son et notre look vers ce style, le vieux Rythm & Blues noir américain menaçant et agressif, qu'on trouvait beaucoup plus punk rock que le punk rock".
"On était devenu suffisamment connu pour devenir le nom d'une boisson sur le menu du Max's. L'honneur suprême! On pouvait aller au bar et commander un "Heartbreaker", un "Blondie" et désormais un "Sender"...Si on voulait crever, on pouvait commander un "Suicide"... (Philippe Marcadé). Les Senders n'acquerront jamais la notoriété de bon nombre de leurs amis, l'addiction à l'héroïne détruira le groupe..Outrageous & Contagious est un bien beau document sur un des meilleurs combos de NYC, fantastique croisement des Heartbreakers, Mink DeVille et de Dr Feelgood...

P Marcadé, Steve & J Thunders in 1981
THE SENDERS - Outrageous & Contagious

01_You Really Piss Me Off
02_The Ritual Dance
03_Devil Shooting Dice
04_I'm Gonna Be a Wheel
05_Baby Glows in the Dark
06_Don't Fuck With Me
07_Do the Do
08_When I Die I'll Be a Ghost
09_I Feel Stupid
10_I Want Some of That
11_Homework
12_Don't Mind Me
13_Crazy Date
14_Sixth Street
15_Sandy's Blues
16_Fat Face
17_When Girls Do It
18_It's Raining
19_I Feel so Bad
20_Tolling Bells
21_On the Ferris Wheel
22_No More Fooling Me
23_The Living End
24_Daddy Rolling Stone

Listen

mardi 19 mars 2019

THE HEARTBREAKERS - What Goes Around...


En dépit de la qualité du son, voici une fabuleuse pièce d'histoire parue sur Bomp en 1991 immortalisant les Heartbreakers en 1975 live au CBGB et Mothers avec la formation originale: Johnny Thunders (guitar, vocals), Richard Hell (bass, vocals), Jerry Nolan (drums) & Walter Lure (guitar). Les années passent et toujours autant d'émotions à écouter un tel disque...Fantastic!!!


THE HEARTBREAKERS - What Goes Around... (1975)

01_Goin' Steady
02_Pirate Love
03_Can't Keep My Eyes On You
04_Flight
05_Hurt Me
06_So Alone
07_You Gotta Lose
08_Love Comes In Spurts
09_Stepping Stone
10_New Pleasure
11_Blank Generation
12_I Wanna Be Loved

Listen

MEAN RED SPIDERS - Last Of The Teen Icons EP


Trio de Rochester, NY, formé en 1978 par Greg Prevost (vocals, guitar), Andy Babiuk (bass, guitar) & T Kay (drums) précédemment nommé Distorded Levels, les Means Red Spiders enregistrent ces quatre titres en 78-79 qui ne sortiront qu'en 1990 sur Buster Bulb Records, quatre brûlots d'une sauvagerie incroyable largement inspirée par les Stooges...Greg Prevost et Andy Babiuk forment les Chesterfield Kings en 79...

A1_Rejected At The High School Dance
A2_Diabolical
B1_Kick Your Ass Across The U.S.A.
B2_I Got V.D.

(1978-79)

Listen

THE ZEROS - Lost Boys 1977-1979


Un CD paru en 2018 chez Only Fit For The Bin Records compilant les archives du trio de Walthamstow, bien que les Zeros aient joué au Roxy et au Vortex en 77 et que "Hungry" figure sur la compilation "Streets", la démarche du groupe reste plutôt power pop. Pour ma part, je reste un peu sur ma faim, trop classique, trop convenu. malgré de bonnes choses comme l'énergique "She's In Love With Everyone Else", la démo de "Radio Fun" ou "She Knows It"...

THE ZEROS - Lost Boys 1977-1979

01_Hungry
02_Radio Fun
03_Can't Dance
04_She Knows It
05_First Girl
06_Love It When You Call Me A Man
07_Romance
08_Whenever
09_She's In Love With Everyone Else
10_Radio Fun (demo version)
11_What's Wrong With A Pop Group

Listen

dimanche 17 mars 2019

THE REZILLOS - Top Of The Pops / 20 000 Rezillos Under The Sea


Paru une dizaine de jours avant l'album "Can't Stand The Rezillos" en juillet 1978, le troisième single du groupe voit l'arrivée de Simon "Templar" Bloomfield qui a remplacé William Mysterious à la basse. En face A, une version de "Top Of The Pops" différente de celle de l'album et en face B une adaptation de "William Tell - Overture" de Rossini"...Le single reste  neuf semaines dans les charts...

A_Top Of The Pops
B_20 000 Rezillos Under The Sea

(1978)

Listen

THE SOFT BOYS - Wading Through A Ventilator EP


Robyn Hitchcock est né en 1953 à Londres, fils de l'écrivain Raymond Hitchcock, il manifeste naturellement un intérêt pour l'écriture, ses textes sont fortement teintés de surréalisme, mêlant réalisme hallucinatoire hérité du psychédélisme à des éléments de la vie ordinaire. Il quitte Londres et ses études d'art en 74, s'installe à Cambridge où il se produit avec de nombreux groupes locaux. En 76, il forme les Soft Boys avec Alan Davies (guitar), Andy Metcalfe (bass) & Morris Windsor (drums), le combo se produit sur scène début 77 et ne tarde pas à signer chez Raw Records. Leur fantastique Ep "Give It To The Soft Boys" parait en novembre 77, les mânes de Syd Barrett sur l'Angleterre punk...


A_ Wading Through A Ventilator 
B1_Face Of Death
B2_Hear My Brane

(1977)

Listen

V/A - THE RARE STUFF


La contribution en 1978 du label Harvest, subdivision d'EMI Records, à l'édification du punk rock, pas de raretés mais que du bon, le EP des Saints "One, Two, Three, Four", le single de  WIre "Dot Dash", le EP des Flys "Love And A Molotov Cocktail"... Great Stuff.

V/A: THE RARE STUFF (1978)

A1_The Saints - River Deep Mountain High
A2_Wire - Dot Dash
A3_The Banned - Him or Me
A4_The Flys - E.C.4
A5_Rich Kids - Only Arsenic
A6_The Flys - Love and a Molotov Cocktail
A7_The Banned - You Dirty Rat
A8_The Saints - One Way Street

B1_The Saints - Lipstick on Your Collar
B2_The Saints - Demolition Girl
B3_Wire - Options R
B4_The Flys - Can I Crash Here?
B5_The Flys - Civilization
B6_The Banned - C.P.G.J's
B7_The Banned - Little Girl
B8_The Shirts - Cyrinda

Listen

THE LURKERS - I Don't Need To Tell Her / Pills


Le quatrième single des Lurkers paru en juillet 78 atteint une honorable quarante neuvième place des ventes nationales. "I Don't Need To Tell Her" est inclus dans 'album, "Pills" un excellent thème de Bo Diddley porté à la connaissance du public punk par les New York Dolls est interprété de main de maître...La pochette est déclinée en quatre versions chacune dédiée à un membre du groupe, les Damned, Generation X et d'autres reprendront l'idée...UK punk nugget.

A_I Don't Need To Tell Her
B_Pills

(1978)

Listen

samedi 16 mars 2019

CELIA & THE MUTATIONS - Mony Mony / Mean To Me



La chanteuse Celia Gollin est découverte par le manager des Stranglers Dai Davies dans un bar de Chelsea. Il lui vient l'idée de faire enregistrer un single à la jeune fille avec son groupe d'affreux. Le single "Mony Mony / Mean To Me" paraît en juin 77 sur United Artists, "Mony Mony" est un remake punkifié du titre de Tommy James & the Shondells de 68 et en face B "Mean To Me" un rock'n' roll correct bien qu'un peu lourdingue qui réenregistré figurera sur le "Black & White" des Stranglers.




A_Mony Mony
B_Mean To Me

(1977)

Listen

THE CLASH - Remote Control / London's Burning


Malgré le choix de Strummer et de Jones de mettre "Janie Jones" et "Cheat" sur le single promotionnel de l'album, CBS en décide autrement, son choix fort contestable préfère "Remote Control" et une version live de "London's Burning". Le single qui fait surface en May 77 avec le nouveau batteur Topper Headon ne connait pas le succès escompté par la major...Aujourd'hui, ce n'est pas Londres mais Paris qui s'est encore embrasé, le Fouquet's haut lieu de l'arrogance bourgeoise n'y a pas survécu! Quel drame! Quel violence! En tout cas, pas pour l'immense majorité qui est contrainte de passer à côté de son existence pour gaver une poignée de salopards...Champagne!

A_Remote Control
B_London's Burning (live)

(1977)

Listen

vendredi 15 mars 2019

THE VIBRATORS - Live At The Marquee '77


Un live au Marquee de 1977 paru en 92 sur le label londonien "Released Emotions Records", de "Wrecked On You" à "She's Bringing You Down" du pur bonheur pendant 46 minutes. Line-up: Knox (vocals, guitar), John Ellis (guitar, vocals), Gary Tibbs (bass, vocals) & Eddie Edwards (drums).
"Il y a des groupes qui aujourd'hui font de la musique qui est dans la lignée de ce qui se faisait en 1967, la musique des Vibrators relève de 1977" (Knox)...Must have.

THE VIBRATORS - Live At The Marquee '77

01_Wrecked On You
02_No Fun / Raw Power
03_London Girls
04_Stiff Little Fingers
05_Wake Up
06_He's A Psycho
07_No Heart
08_Baby Baby
09_Sweet Sweet Heart
10_Flying Duck Theory
11_Whips And Furs
12_I Need A Slave
13_Keep It Clean
14_Feel Alright
15_Sex Kick
16_Jumpin' Jack Flash
17_Bad Times
18_You Broke My Heart
19_She's Bringing You Down

Listen

jeudi 14 mars 2019

SUICIDE - Cheree / I Remember


Single paru en 1978 chez Bronze du très controversé duo électro-rock new-yorkais. A l'instar de Cabaret Voltaire, l'attitude et la posture du groupe génèrent l'émeute et le chaos. Disruptif.

A_Cheree
B_I Remember

(1978)

Listen

WAYNE KRAMER - Ramblin' Rose / Get Some


Né en 48 à Detroit, Michigan, Wayne Kramer a été guitariste au sein des explosifs MC5. Le groupe implose en 72 après six années chaotiques. Wayne Kramer vit d'expédients et se fait gauler pour trafic de cocaïne, les clash lui consacreront "Jail Guitar Doors". Ce single enregistré en 74 avant son incarcération ne sort qu'en 78, le trio est composé de Wayne Kramer (guitare), Tim Shafe (basse) & Melvin Davis (batterie). "Get Some" est co-écrit par Mick Farren (The Deviants), "Ramblin' Rose" n'est plus à présenter. Essentiel.

A_Ramblin' Rose
B_Get Some

(1974)

Listen

mercredi 13 mars 2019

MIRRORS - Hands In My Pockets


Formés à Cleveland en 1971, The Mirrors: Jamie Klimek (vocals, guitar), Craig Bell (vocals, bass), Jim Crook (guitar), Jim Jones (bass), Michael Weldon (drums) & Paul Marotta (guitar, keyboards) s'inscrivent dans la lignée des groupes protopunks de l'Ohio, Rocket From The Tombs, Electric Eels, Pere Ubu...
Influencés par le Velvet Underground, les Stooges, leur musique est une forme de garage psychédélique expérimental et urbain avec des reminiscences du Floyd de Syd Barrett. Le groupe se sépare en 75,
Klimek & Marotta fondent The Styrenes la même année avec Anton Feer (Friction, Ex-Bank-Ex, Feelies, Lounge Lizzard...).
"Hands In My Pockets" est un superbe document édité en 2001 par Overground Records.


MIRRORS - Hands In My Pockets (1973-75)

01_Hands in My Pockets 
02_Shirley 
03_Beaver Girls 
04_We'll See 
05_She Smiled Wild 
06_Everything Near Me 
07_Frustration 
08_Cheap and Vulgar 
09_Cindy and Kathy 
10_Penthouse Legend
11_All My Life 
12_How Could I
13_Inside of Here
14_I've Been Down 
15_Jaguar Ride 
16_Muckraker 
17_Living Without You 
18_Fog-Shrouded Mist 
19_Violent Shadows/House on the Hill

Listen

mardi 12 mars 2019

THE VELVET UNDERGROUND - Praise Ye The Lord

"La calme, l'unique tristesse captée dans ces titres juste trois mois avant que Lou quitte le groupe montre son découragement et son départ imminent. Ce disque marque symboliquement la fin des bootlegs, la fin du groupe, et la fin de l'ère velvetienne. Le "Live at Max's" sort quelques mois plus tard, mais c'était un show sans feeling; le coeur de Lou n'y était déjà plus." (Sleeve notes)
Paru en 1988, line-up: Lou Reed, Sterling Morrison, Doug Yule & Maureen Tucker.


THE VELVET UNDERGROUND - Praise Ye The Lord (1968-70)

A1_Head  Held High (Second Fret, Philadelphia, May 1970)
A2_I'm Set Free (Boston Tea Party, Boston, 10 January 1969)
A3_Run Run Run (Boston Tea Party, Boston, 10 January 1969)
A4_Candy Says (Boston Tea Party, Boston, 12 December 1968)

B1_That's the Story of My Life (Boston Tea Party, Boston, 13 March 1969)
B2_Train Round the Bend (Second Fret, Philadelphia, May 1970)
B3_Oh Sweet Nuthin' (Second Fret, Philadelphia, May 1970)

Listen

GODZ - Contact High With The Godz


Quatuor formé à New York en 1964 par Jay Dillon (keyboards, autoharp, vocals), Larry Kessler (bass, violin, vocals), Jim McCarthy (guitar, Plasic flute, harmonica, vocals), & Paul Thornton (drums, maracas, guitar, vocals). L Kessler, J McCarthy & P Thornton se sont rencontrés chez Sam Goody's où ils étaient disquaires. Larry Kessler a l'opportunité de bosser comme vendeur pour le label "ESP Disk" sanctuaire du Free Jazz, il se lie d'amitié avec le directeur artistique et graphiste du label Jay Dillon qui intègre les Godz. Stollman, le patron d'ESP Disk signe le groupe, l'album est enregistré en septembre 1966.
"Contact High With The Godz" s'inscrit dans les albums inclassables, leur proximité avec le Free Jazz a certainement influencé leur approche libertaire de la musique, les Fugs ou le "Freak out" des Mothers of Invention sont également des influences possibles. Un joyau de l'underground mid 60's, l'induction des possibles initiés par la Beat Generation...Freaks stuff...

GODZ - Contact High With The Godz (1966)

01_Come on Girl, Turn On 
02_White Cat Heat 
03_Na Na Naa 
04_Elevem 
05_1 + 1 = ? 
06_Lay in the Sun 
07_Squeak 
08_Godz
09_May You Be Alone

Listen

lundi 11 mars 2019

THE SEEDS - Raw & Alive


Richard Marsh alias Sky Saxon originaire de l'Utah, s'installe à Los Angeles en 1960 où il entame une carrière de chanteur façon Buddy Holly bien dans l'ère du temps, après une poignée de singles sans succès, il fonde The Seeds en 65 avec le guitariste d'origine apache Jan Savage, Daryl Hooper au piano électrique & Rick Andridge à la batterie. A la charnière des groupes garage sauvages et du psychédélisme naissant, les Seeds malgré un look débraillé et un son agressif auront des hits dès 66 avec "Pushing Too Hard", puis en 67 avec "Mr Farmer", "Can't Seem To Make You Mine"...Le quatuor se sépare en 1970 après cinq albums, Sky Saxon ravagé par les drogues hallucinogènes rejoint la "Source Family", la secte de Father Yod, devenu Sky "Sunlight" Saxon, il participe à certains enregistrements de Yahowha 13 le groupe de la secte. Sky "Sunlight" Saxon meurt d'un crise cardiaque en 2009. Raw & Alive est chronologiquement leur cinquième et dernier album paru en 68, un excellent testament.

The seeds

Father Yod & Ya Ho Wha 13
THE SEEDS - Raw & Alive (1968)

01_Intro / Mr. Farmer_ 
02_No Escape 
03_Satisfy You 
04_Night Time Girl 
05_Up in Her Room 
06_Gypsy Plays His Drums 
07_Can't Seem to Make You Mine 
08_Mumble and Bumble 
09_Forest Outside Your Door 
10_900 Million People Daily All Making Love 
11_Pushin' Too Hard 

Listen

dimanche 10 mars 2019

ONCE UPON A TIME VOL 97 - Denmark, Norway & Finland '81 '84


L'embrasement punk scandinave du début 80's, la Finlande s'affirme rapidement comme une des nations incontournables du Hardcore. Un volume 97 certes incomplet mais qui clôt le chapitre nordique de cette série...

VOL 97   DENMARK, NORWAY & FINLAND '81 '84

01_Fort & Gaeli – Enveiskommunikasjon (Elverum, Norway, ‘81) 
02_Front Page - Caught In A Trap (Halden, Norway, ‘81)
03_Maukka Perusjätkä - Pienet Tytöt (Helsinki, Finland, ‘81)
04_Øresus - Sjølmordskomplekser (Skien, Norway, ‘81)
05_Kohu 63 – Idiootti (Tampere, Finland, ‘81)
06_City X – Avis (Rødovre, Denmark, ‘81)
07_Dream Police – Demise (Tilst, Denmark, ‘81)
08_Rattus - I Remember John Lennon (Vilppula, Finland, ‘81)
09_Lapsuuden Loppu - Tämän Yön On Tää Kylä Meidän (Ylitornio, Finland, ‘81)
10_Akutt-80 - Nekt Blankt (Kongsvinger,Norway, ‘81)
11_PVC - På Jakt Etter Kjøtt (Oslo, Norway, ‘81)
12_Mekaaniset Kakut - Mä Voin Kertoa Sulle (Finland, ‘81)
13_De Sjenerte - Vi Vil Ha Øl (Norway, ‘81)
14_Feber - Full kontroll (Norway, ‘81)
15_Nolla Nolla Nolla - Leikin Loppu (Helsinki, Finland, ‘81)
16_Vandaalit – Betonikolossit (Hyvinkää, Finland, ‘81)
17_Z-Off - Hurra (Fredrikstad, Norway, ‘81)
18_Anfall – TV (Molde, Norway, ‘81)
19_Wannskrækk - Blå Heder (Trondheim, Norway, ‘81)
20_Johnny Og De Kolde Dæmoner – Showbizz (Ulsted, Denmark, ‘82)
21_Riistetyt - Älkää Luottako (Tampere, Finland, ‘82)
22_Kaaos – Sekasortoa (Tampere, Finland, ‘82)
23_Sterke Svakheter - Trodde Vi Hadde Demokrati (Jessheim, Norway, ‘82)
24_Appendix - Sinä Ja Minä (Pori, Finland, ‘82)
25_Lama - Tänään Kotona (Helsinki, Finland, ‘82)
26_Unicef – Käkimassaa (Helsinki, Finlanf, ‘83)
27_Tampere SS – Sotaa (Tampere, Finland, ‘83)
28_Akutt Innleggelse - CIA KGB (Oslo, Norway, ‘83)
29_Electric Deads - Mind Bomb (Coppenhague, Denmark, ‘83)
30_Musta Paraati - Eläimen Kalu (Helsinki, Finland, ‘83)
31_Terveet Kädet – Transvestiitti (Tornio, Finland, ‘83)
32_Bastards - Elotonta Tuhkaa (Tampere, Finland, ‘83)
33_Mellakka – Ei (Rauma, Finland, ‘84)
34_Kalashnikov – Laederhalse (Glostrup, Denmark, ‘84)

Listen

HAERVERK - Produkt Av 70-åra EP


Combo formé à Oslo en 1978 par Paul Værlien (vocals), Arne Johansen (guitar), Harald Fossberg (bass) & Lise Meinich (drums). Paul quitte rapidement le groupe pour former Babij Jar, Fossberg prend le micro et est remplacé à la basse par Hans-Ottar Riiser, Louise quitte également la formation, la batterie est assurée par Lars Pedersen puis par Trygve Sandvik. Seul ce EP sort en 80 sur Torpedo  avant le split la même année..Riiser et Sandvik forment (Psykedeliske) Tystere, Fossberg forme Aktiv Dødshjelp avant de devenir la voix de Turbonegro jusqu'en 1993 sous le nom d'Harry Neger...Norsk seminal punk band...


A_Produkt Av 70-åra
B1_Loven Slår
B2_Ingen Visjoner

(1980)

Listen