vendredi 20 avril 2018

THE BAGS - All Bagged Up! The Collected Works 1977-1980


Une superbe compilation d'archives des Bags éditée en 2007 par Artifix Records.  Tracks 1 à 4 Dangerhouse studio recordings, 5 à 8 live at the Masque février 78, 9 à 13 live à Portland novembre 79, 14,15 & 20 répétitions, 16 first demo, 17 studio 79, 18 live 80 & 19 Dangerhouse alternative mix 78.
L'intensité du groupe en live est bien captée à défaut du son...


THE BAGS - All Bagged Up! (1978-80)

A1_Survive
A2_Babylonian Gorgon
A3_We Don't Need The English
A4_We Will Bury You
A5_Live at the Masque Feb 1978
(TV dinner, Violent Girl, Animal Call, Chainsaw)
A6_Live in Portland nov 1979
(7 & 7 Is, 1 2 3)

B1_Live in Portland nov 1979
(Gluttony, In Love With Romance)
B2_Survive
B3_Car Hell
B4_Real Emotions
B5_Bad Bondage
B6_Disco's Dead
B7_Prowlers In The Night
B8_We Will Bury You
B9_Nothing's Going On In Here

Listen

THE MIDDLE CLASS - Out Of Vogue EP


Un quartet formé à Santa Ana, Californie, en 1977 par Jeff Atta (vocals), Mike Atta (guitar), Mike Patton (bass) & Bruce Atta (drums). Les frères Atta et leur pote Mike patton écoutent les Stooges, MC5, Sonics, Eno, Modern Lovers...Quand le punk pointe son nez via les Ramones, les compères qui n'ont pas de formation musicale "s'enferment" dans un hangar pendant un an. "Dès le début Exene (X) nous a demandé pourquoi on jouait si vite?" Je ne pense pas que quiconque savait quoi faire de nous, 20 chansons en 20 minutes, nous n'avions pas analysé la choses mais certaines personnes ont trouvé ça inquiétant. Middle Class ne venait pas du blues, du rock, n'avait pas de base pop. Il n'y avait pas de références pour les fans de "rock and roll". Vous pouviez soit aimer soit détester. Certains ont bien réagi, d'autres nous ont ignorés." (Mike Atta).  Leur EP "Out Of Vogue" paraît en 1978, joué à toute bringue, une influence majeure du hardcore...

Jeff Atta et son amie après la baston avec les flics "Elks Lodge Riot 78"

THE MIDDLE CLASS - Out Of Vogue

A1_Out of Vogue
A2_You Belong 
B1_Situations
B2_Insurgence

(1978)

Listen

jeudi 19 avril 2018

VOM - Live At Surf City EP



Combo formé à Los Angeles en 1976 par Richard Meltzer, écrivain réputé pour son "Aesthetics Of Rock" écrit en 68, le rock critic Mike "Metal" Saunders à qui on attribue l'épithète "Heavy Metal", Gregg Turner, Dave Guzman, Lisa Brenneis & Phil Koehn, ces joyeux iconoclastes sortent leur unique EP en 78 sur White Noise Records, peu de temps après Metal Mike Saunders et Gregg Turner forment Angry Samoans...Must have. 


Richard Meltzer



A1_I'm in Love With Your Mom
A2_Electrocute Your Cock
B1_Too Animalistic
B2_Punkmobile 
B3_God Save the Whales

(1978)

Listen

AVANT GARDENER - Avant Gardener EP


Originaire d' Okehampton, Devon, Russell Murch (vocals, guitar) forme Avant Gardener à Londres en 1976 avec Martin Sanders (guitar), Nigel Rae (bass, keyboards) & le batteur des Only Ones Mike Kelly. Leur premier single est enregistré en juin 77 et sort chez Virgin en août. Bien que dans le ton iconoclaste de l'époque, ce EP n'a pas l'intensité attendue. "Strange Gurl In Clothes" figure sur le sampler "Guillotine" paru en février 78, insuffisant pour relancer le groupe... 

A1_Gotta Turn Back
A2_Strange Gurl In Clothes
B1_Back Door
B2_Bloodclad Boogie

(1977)

Listen

THE REZILLOS - (My Baby Does) Good Sculptures / Flying Saucer Attack


Un changement de line-up s'opère en été 77, Mark Harris et Dave Smythe quittent la formation. William Mysterious prend la basse, le quintet entre aux red studios d' Edimbourg en octobre 77, leur second single parait en décembre chez Sire Records. Scottish punk 'n' roll nugget.

A_(My Baby Does) Good Sculptures
B_Flying Saucer Attack

(1977)

Listen

mercredi 18 avril 2018

THE DRIVE - Jerkin' / Push 'n Shove


Formé à Dundee début 77 par Gus McKenzie alias Alex McFarlane (vocals), Ron Neish (guitar), Bob Phillips (slide guitar), Roger Patterson (bass) & Ron Jack (drums), The Drive sort son unique single en août 77 dans une mouvance New York Dolls / T Rex,  l'excellent "Jerkin'" figure également sur la compilation "Streets". Great early scottish punk rock.

A_Jerkin'
B_Push 'n Shove

(1977)

V/A - LIVE AT THE VORTEX


Le Vortex Club managé par John Miller ouvrait ses portes au punk rock le 4 juillet 1977 avec les Buzzcocks, The Fall, John Cooper Clarke et les Heartbreakers, ce club londonien devient avec le Roxy et quelques autres un des hauts-lieux du circuit punk, cette compilation contient des enregistrements réalisés les 10 et 11 octobre 1977. Il y avait à l'affiche: Wasps, Bernie tormé, Maniacs, Neo, Mean Street (Gary Numan), Art Attacks, Suspects, Raped et Johnny Curious. Raped et Johnny Curious ne figurent malheureusement pas sur cette compilation. Un belle pièce d'histoire du punk rock parue en 77 sur Nem Records, rééditée en 95 par Anagram.



V/A - LIVE AT THE VORTEX (1977)

01_The Wasps - Can't Wait 'til '78
02_Mean Street - Bunch of Stiffs 
03_NEO - Small Lives
04_The Wasps - Waiting for My Man 
05_Bernie Tormé - Living for Kicks 
06_The Artattacks - Animal Bondage 
07_Bernie Tormé - Street Fighter 
08_The Artattacks - Frankenstein's Heartbeat
09_NEO - Tell Me the Truth
10_The Suspects - Nothing to Declare 
11_Maniacs - You Don't Break My Heart
12_Maniacs - I Ain't Gonna Be History

THE NORMALS - Vacation To Nowhere


Douze titres de ce grand groupe de Louisiane enregistrés en 1979 à Memphis, un excellent matériel pour la réalisation de cet album par Last Laugh Records en 2011. Thx To LLR for this miracle. MUST HAVE.


THE NORMALS - Vacation To Nowhere (1979)

A1_Sometimes The Truth
A2_Got You Runnin'
A3_Vacation To Nowhere
A4_Same Old '76
A5_Everyday
A6_Around The Downtown

B1_Memories
B2_What Do You Think Of The U.S.A. ?
B3_Please Remember
B4_You Ain't Nothin'
B5_38-36
B6_Don't Pick Me

Listen

RAZOR BOYS - Razor Boys 1978


Glam punk combo d'Atlanta formé en 1976. Musicalement un glam sauvage et ravageur bien dans le ton des mid seventies U.S comme  Pure Hell, New York Dolls, Dead Boys avec une forte touche heavy à la early Kiss. Le groupe se produit avec les Ramones, Dead Boys, David Johansen, AC/DC...mais ne sort aucun disque et splitte en 1979. Ce n'est qu'en 2017 que le label de Chicago Hozac édite ces sessions enregistrées en 1978. Line-up: Chaz Westbrook (vocals), Ronnie Razor (guitar), Dee Minor (bass) & Bobby Werblin (drums). Long lost high energy glam punk band.





RAZOR BOYS - Razor Boys 1978

A1_Toys
A2_ Sweet Chablis
A3_Raggamuffin
A4_Shakin' All The Time
A5_Get Rich Quick

B1_Needle Fever
B2_Shitface
B3_Wolf Spider
B4_The Last Rocker
B5_High School

Listen

mardi 17 avril 2018

ED NASTY & THE DOPEDS - I'm Gonna Be Everything / You Sucker


Qui aurait pensé que le punk ait existé à Jackson, Mississipi, Ed Nasty & The Dopeds ont sorti ce single sur leur propre label Sexo Records. (Killed By Death # 6)
Ed Nasty & The Dopeds est un putain de groupe obscur. Leur hargne ferait s'effondrer les murs de mon garage. (Killed By Death # 7)
Great redneck punk. A classic of the look-what-happened-after-the-Sex Pistols-toured-the South... (Henry Weld).
Peu de choses sur cet incroyable single d'une extrême rareté paru en 78. Il a été réédité en 2010 par Last Laugh Records...

A_I'm Gonna Be Everything
B_You Sucker

(1978)

THE RESIDENTS - Satisfaction / Loser = Weed


Combo américain qui cultive le mystère, on ne peut parler d'eux qu'au conditionnel. Ils seraient originaires de Louisiane et existeraient depuis 70 voire 69, le 1er enregistrement "connu" est "Rusty Coathangers For The Doctor" daté de juin 1970. Les Residents ont construit au fil du temps une immense fresque sociologique surréaliste constituée de paraboles, de parodies & de musique aussi. Ces véritables contempteurs de notre époque sont basés dès les débuts de leur carrière en Californie, ils ont développé un univers musical unique évoquant parfois les Mothers Of Invention, mais l'utilisation de synthétiseurs, du traitement et des effets sonores, leurs recherches constantes de nouveaux sons mixés à un humour tranchant les rapprochent de la mouvance industrielle et participe également d'un esprit caustique punkoïd. "Satisfaction" est un single enregistré et paru en 76. Must Have.

A_Satisfaction
B_Looser Weed

(1976)

Listen

JOE POTTS / SLIMY ADENOID & THE PABLUMS - Mother Daughter / The Residents


Un split single édité par la Los Angeles Free Music Society en 1977, en face A Joe Potts (instruments) & Vetza (vocals), en face B un hommage aux Residents par Slimy Adenoid & The Pablums; line-up: Slimy Adenoid (vocals, guitar), Joe & Tom Potts (bass, keymonica, vocals) & Dennis Duck (drums).
Must have for fans of early Residents, Smegma & LAFMS stuff...


A_Joe Potts - Mother-Daughter
B_Slimy Adenoid & The Pablums - The Residents

(1977)

Listen 

THE GERMS - Lexicon Devil EP


Le second single produit par Geza X sort en mai 1978 sur Slash Records avec le line-up: Darbu Crash (vocals), Pat Smear (guitar), Lorna Doom (bass) & Nicky Beat des Weirdos (drums). Un peu moins chaotique que le précédent mais tout de même hautement gratiné...


A_Lexicon Devil
B1_Circle One
B2_No God

(1978)

Listen

lundi 16 avril 2018

MARY MONDAY - I Gave My Punk Jacket To Rickie / Popgun



Mary Monday est d'origine canadienne, elle débarque à San Francisco en 1976 trimballant son look impossible bottes et blousons de cuir noir, les cheveux teints. Elle trouve rapidement un backgroup qu'elle appelle les Britches puis les Bitches, en réalité il s'agit des Street Punks qui n'enregistreront qu'un single avec Mary. Elle se produit dans un club restaurant philippin le "Mabuhay Gardens", le second combo punk de Frisco The Nuns s'y produit peu après avec en première partie un groupe de Los Angeles les Dils, puis Crime, Avengers...La scène punk de la Bay était née. L'unique single de Mary Monday paraît en 77 sur Malicious Records, deux titres géniaux ouvrant la voie aux punk bands californiens menés par des femmes: Nuns, X, Avengers, Bags, UXA, VKTMS, Mutants... Séminal.


A_I Gave My Punk Jacket To Rickie
B_Popgun

(1977)

AVENGERS - We Are The One EP



Quartet formé en 1977 à San Francisco par Penelope Houston (vocals), Greg Ingraham (guitar), Jonathan Postal (bass) & Danny Furious (drums). Jonathan Postal est rapidement évincé pour ses divergences musicales, James Calvin Wilsey est recruté. La scène punk franciscaine d'alors est encore embryonnaire, il y a Mary Monday, les Nuns & Crime, les Avengers allaient donner une impulsion à la nouvelle scène avec leurs titres dévastateurs. "Je pense qu'il est important de noter que notre premier vrai concert a été celui au Mabuhay le 11 juin 1977 où les Avengers n'ont joué que leurs compositions. Cela a été dû en partie à Penelope partie faire un voyage à Hollywood avec les Screamers pendant quelques jours. Penelope était de Seattle comme les Screamers alors connue sous le nom Tupperwares, elle avait été leur "garde du corps" à Seattle avant son départ pour San Francisco et ils étaient de bons amis. à son retour d'Hollywood (! les Screamers étaient les chéris de la jeune scène et à juste titre), elle a annoncé que nous devions avoir nos propres chansons, on était d'accord, le problème était que personne n'avait jamais écrit une chanson avant!  Je crois que j'ai écrit les cinq ou six premières car je n'avais aucune appréhension d'essayer ! Peut-être que ce n'était pas le nec plus ultra des compositions du punk rock, mais c'étaient les nôtres! "I Want In", "Fuck You", "Vernon Is A Fag", "My Boyfriend's A Pinhead", "Teenage Rebel" et "Carcrash". (Danny Furious)...Leur premier EP paraît en décembre 77 sur dangerhouse Records. Punk gem.


A1_We're Are The One
A2_I Believe In Me
B_Carcrash

(1977)

SEX PISTOLS - Pretty Vacant / No Fun


"Après la sortie de God Save The Queen", nous avons commencé à nous faire taper dessus dans la rue...Il m'était physiquement impossible de sortir dans les rues tout seul. J'aurais été attaqué...Il était devenu difficile pour chacun de nous de sortir en société ou de s'asseoir dans un pub du côté de Fulham, King's Road, Ladbroke Grove..." (John Lydon). Les ponts sont coupés entre les punks et le reste, le danger est partout, du conservateur au clochard alcoolisé. Après l'agression au couteau de Rotten, Malcom McLaren organise une tournée en Scandinavie en espérant que la tension descende au Royaume-Uni...Virgin Records sort le troisième single des Sex Pistols le 1er juillet 1977, "Pretty Vacant" est inspiré d'un article écrit par Nick Kent en 76 sur le premier album des Ramones "The Ramones don't say much, they're pretty vacant", la face B est une reprise du "No Fun" des Stooges  avec Glen Matlock enregistrée en 76 par Dave Goodman.




A_Pretty Vacant
B_No Fun

(1977)

Listen

dimanche 15 avril 2018

SQUEEZE - Packet Of Three EP


Glenn Tilbrook (guitar, vocals) & Chris Difford (guitar, vocals) tous deux originaires de Deptford au sud de Londres collaborent depuis le début des 70s dans diverses formations. En 74, ils forment The Kids avec Harry Kakoulli l'ex-bassiste d'England's Glory (groupe progressif mené par Peter Perrett), Jools Holland (keyboards) & Paul Gunn (drums), le quintet se renomme Squeeze un clin d’œil au dernier album du Velvet Underground. Squeeze se produit intensivement, Tilbrook enregistre des demos avec Peter Perrett qui sortiront sur la compilation "Remains" (Closer, 1984) des Only Ones. Paul Gunn quitte le groupe après avoir été frappé dans un pub lors d'un gig, Gilson Lavis intègre la formation. Miles Copeland patron de Depford Fun City Records devient leur manager, la fièvre plutôt contagieuse de la fin 76 a une influence décisive sur Squeeze. Leur premier EP parait  en juillet 77...Great stuff.

A_Cat On A Wall
B1_Night Ride
B2_Backtrack

(1977)

Listen

LONDON - Everyone's A Winner / Handcuffed


Formé fin 76 vous devinez où, London fait son 1er concert en avril 77. Le groupe signe un contrat avec MCA Records et entre aux prestigieux studios ITC (Who, Kinks...), ce single sortira le 17 juin 77. "Everyone's A Winner" est sans doute leur meilleur titre. Le groupe Splitte en 78 après l'enregistrement de leur honorable LP "Animal Games". Seul le batteur Jon Moss, transfuge de Jane aire & The Belvederes aura un peu de notoriété avec The Edge puis Culture Club. Le chanteur, Riff Regan après une poignée de singles sans intérêt retournera dans l'anonymat...

A_Everyone's A Winner
B_Handcuffed

(1977)

Listen

V/A - KILLED BY DEATH # 20


Un volume paru en 1998 contenant bon nombre de titres issus de compilations comme "Identity Parade", "Sent From Coventry", "Earcom 1", "Avon Calling" ou "A Manchester Collection", une sélection efficace. Good comp.

V/A: KILLED BY DEATH # 20

A1_Blank Students - Background Music (UK, 1979)
A2_V. Babies - Donna Blitzen (UK, 1980)
A3_Cads - Do the Crabwalk (Canada, 1978)
A4_Tenant - Manifestation of Your Sickness (USA, 1979)
A5_MX-80 Sound - Some Day You'll Be the King (USA, 1980)
A6_Genocide - Renegade (UK, 1978)
A7_Deaf Aids - Bored Christine (UK, 1980)
A8_Colors - Growin' Up American (USA, 1980)

B1_Gizmos - Tie Me Up (USA, 1978)
B2_Fast Cars - What Can I Do? (UK, 1979)
B3_End Results - Last Chance (UK, 1981)
B4_Nails - Cops Are Punks (USA, 1977)
B5_Squad - Flasher (UK, 1978)
B6_Private Dicks - Green Is In the Red (UK, 1979)
B7_Viva! Tequila - Dime que me Quieres (Spain, 1980)
B8_Clockwork Criminal - No Future UK (UK, 1982)

Listen

THE WARM JETS - Wanna Start A War


Combo de Philadelphie formé en 1977, The Warm Jets n'ont malheureusement pas eu l'opportunité de sortir de disque. Rave Up Records leur rend hommage avec cette anthologie composée d'un acetate, de démos & d'un live au Max's Kansas City. Des titres killers, speed et dévastateurs, un grand groupe.

AMERICAN LOST PUNK ROCK NUGGETS VOL 56


THE WARM JETS - Wanna Start A War (1979 / 80)
 
A1_Wanna Start A War (acetate)
A2_Ode To Jody Foster (acetate)
A3_I Love It (demo)
A4_Scooter Pie (demo)
A5_Baseball Player (demo)
A6_Gogo With Me (demo)
A7_Here Come The Warm Jets (live CBGB's 80)
 
B1_Here Come The Warm Jets (live Max's Kansas City 80)
B2_Baseball Player (live Max's Kansas City 80)
B3_You're A Creep (live Max's Kansas City 80)
B4_Wild Sex (live Max's Kansas City 80)
B5_I Wanna Live In A Toy Store (live Max's Kansas City 80)
B6_Beach Tag Baby (live Max's Kansas City 80)
B7_I'm Dancing (live Max's Kansas City 80)

Listen

PURE HELL - Noise Addiction



"En 1974, dans les rues de Philadelphie, un groupe pas comme les autres s'était formé. Il s'appelait "Pretty Poison". Ils avaient un son si en avance sur leur temps que l'industrie musicale n'était pas encore prête pour ça. Ils avaient mélangé le son punk des groupes new-yorkais d'alors avec un heavy metal plus dur et rapide inconnu jusque là. Leur son unique  était le résultat de la chorégraphie de Gordon Berserk, et des riffs de guitare tranchants de Morris, pendant que Steel & Spider assenaient un barrage synchronisé sans faille. Inspirés par le légendaire dragster, ils se renomment Pure Hell en 1975. Peu de temps après, ils vont à new York où ils jouent avec des groupes comme les New York Dolls, Sid Vicious, Wayne County & The Electric Chairs, the Dead Boys, The Stimulators, Richard Hell, The Germs, The Nuns, The Cramps et d'autres. En 1978, Pure Hell fait une tournée au Royaume-Uni où des groupes comme UK Subs, Wilko Johnson, Vermilion & The Aces et d'autres ouvrent pour eux..." (Sleeve notes)
Pure Hell ne sort qu'un single en 78 qui se hisse à la sixième place des charts indépendants britanniques, le matériel pour un album est enregistré mais le projet ne verra le jour que 26 ans plus tard,  Great psyche punk wall of sound, Funkadelic meet Iggy & The Stooges.




Rich Guasco's Pure Hell in 1964

PURE HELL - Noise Addiction (1978)

A1_Noise Addiction
A2_Hard Action
A3_Lame Brain
A4_I Feel Bad
A5_Wild One
A6_Rot in the Doghouse
A7_No Rules
A8_Thrillers of Oz

B1_Spoiled Sport
B2_Courageous Cat
B3_These Boots Are Made for Walking
B4_American
B5_The Girl With the Hungry Eyes
B6_I Want Your Body
B7_Future

Listen

samedi 14 avril 2018

THE SHIRKERS - Drunk And Disorderly / Suicide


L' unique single des Shirkers formés en 1978 à Washington DC, Steve Bialer (chant), Thomas Kane ex-Slickee Boys (guitare), Libby Hatch (chant, basse) & Jeff Zang (batterie), ils se séparent après sa parution en octobre 78.US punk nugget.

A_Drunk & Disorderly
B_Suicide

(1978)

Listen

PEROXYDE - Heart Disease



Combo formé à New York en 1979 par trois ex-Arthur's Dilemma: Geoff "Lip" Danielik (guitar), Mamie Francis (keyboards), Joe Hogg (drums) ainsi qu' Eddie (bass) & Lyn Todd (vocals). Un unique single "Heart Disease / Christine" paru en 79, Backstreet records leur rend hommage avec ce 25 cm incluant le single, des demos et du live aux Max's Kansas City & CBGB'S, Jerry Nolan tient les baguettes sur "Buy Your Love" (acetate 8/79). Great NYC's style band à la Blondie, Heartbreakers.





PEROXYDE - Heart Disease (1979)

A1_Heart Disease
A2_Christine
A3_Buy Your Love
A4_Promises, Promises
A5_Hollywood

B1_Oh So Kool
B2_Fool From The Start Shouldn't Have
B3_Looking For You
B4_Worn Out Love
B5_Live Til I Die

Listen

THE NOTHING - Scream 'n' Cry / Uniformz


Trixz Sly alias Torquilll Smith, punker anglais se lie d'amitié avec Jerry Nolan et Johnny Thunders lors de leur séjour à Londres. Il les rejoint à New York en 78 et forme "The Nothing" avec Bobby B Wild (guitar), Phil Schoenfelt (bass) & Mick Crash (drums). Le quartet ne sortira qu'un single en 79 avant de se séparer l'année suivante. Torquill semble avoir connu une existence erratique causée par son addiction à l'héroïne jusqu'aux retrouvailles avec ses potes en 2005...NYC punk gem.

A_Scream 'n' Cry
B_Uniformz

(1979)

Listen

vendredi 13 avril 2018

THE IDOLS - You / Girl That I Love



Quartet New-yorkais formé en 1978 par les deux ex-New York Dolls: Arthur "Killer" Kane (bass) et Jerry Nolan (drums) avec Steve Dior (vocals, guitar) et Barry Jones (guitar, vocals). Un unique single en 79 sur le le label de Terry Ork (Television, Student Teachers, Marbles, Richard Hell...). Great NYC's Stuff.

A_You
B_Girl That I Love

(1979)

Listen