mercredi 24 mai 2017

THE URINALS - The Urinals EP


Les Urinals se forment en 78 à Los Angeles, Delia Frankel (vocals), Steve Willard (guitar), Kevin Barrett (toy drums), Kjehl Johansen (toy organ) et John Jones (bass). Leur premier concert est une parodie du punk rock. Frankel & Willard quittent le groupe, le trio après une redistribution des instruments composent des miniatures proche de l'esprit de la "Los Angeles Free Music Society" avec une sauce assez pimentée. Ils partagent la scène avec Blag Flag, The Last...
En 1981 ils changent leur nom en 100 Flowers. "Urinals EP" est leur 1er EP, sorti en 79, ce quatre titres d'une simplicité parfois enfantine et désarmante est un manifeste Arty-Punk. De nombreux groupes ont repris leurs titres parmi eux: Butthole Surfers, Halo Of Flies, Dishes, Gun Club... Essentiel.

A1_Dead Flowers
A2_Hologram
A3_Last Days of Man on Earth
B_Surfin’ With the Shah

(1978)

Listen

mardi 23 mai 2017

THE CHEIFS - The Cheifs EP


Un quatuor de Los Angeles formé en 1979 par l'ex-Simpletones Jerry Koskie (vocals), George Walker (guitar), Bob Glassley (bass) & l'ex-Simpletones Rabit (drums). Un unique EP paru en 80 sur Playgems, d'autres titres apparaisent sur divers compilations "The Lonlis"sur "Chunks" (New Alliance, 81), "Scrapped", "Riot Squad" & "No Justice" sur la compilation "Cracks In The Sidewalk" (American, Standard, 81)
Du punk rock pré-hardcore à la Circle Jerks, Adolescents, Bad Religion...Ça fait beaucoup de bien par où ça passe. Great Stuff.

A_Blues
B1_(At The Beach) Tower 18
B2_Knocked Out

(1980)

Listen

ONCE UPON A TIME VOL 61 - Southern California '80


Monstrueux volume, un véritable juke box où se côtoient déjà plusieurs générations de punk rockers. Ah les chorus de guitare comme des volutes de fumée autour d'une rythmique effrénée...Putain d'addiction...Have a good time.

ONCE UPON A TIME VOL 61 - Southern California '80

01_Cheifs – Blues (Hollywood, '80)
02_RF7 – Chainsaw Love Affair (Simi Valley, '80)
03_Vox Pop – Cab Driver (Los Angeles, '80)
04_X – Your Phone's Off The Hook, But You're Not (Los Angeles, '80)
05_Crowd – Trix Are For Kids (Huntington Beach, '80)
06_Executives – Jet Set (San Diego, '80)
07_Gears – I Smoke Dope (Los Angeles, '80)
08_Eddie & The Subtitles – American Society (Orange County, '80)
09_Zamp & The Suspects – Restitution (Los Angeles, '80)
10_Angry Samoans – Right Side Of My Mind (Van Nuys, '80)
11_Modern Warfare – Delivered (Long Beach, '80)
12_Descendents – It's A Hectic World (Manhattan Beach, '80)
13_Flesh Eaters – No Questions Asked (Los Angeles, '80)
14_Weirdos – The Hideout (Los Angeles, '80)
15_Alcoholics – Kids In My Neighborhood (Los Angeles, '80)
16_Kaos – Iron Dream (Los Angeles, '80)
17_Urinals – Sex (Los Angeles, '80)
18_Standbys – Withdraw (San Diego, '80)
19_M 'n' M – I'm Tired (Los Angeles, '80)
20_Zeros – She's Just A Girl On The Block (Chula Vista, '80)
21_Benedict Arnold & The Traitors – Kill The Hostages (Los Angeles, '80)
22_Circle Jerks – Beverly Hills (Hermosa Beach, '80)
23_Dickies – Fan Mail (Los Angeles, '80)
24_Klan – Cover Girls (Downey, '80)
25_Injections – Prison Walls (San Diego, '80)
26_Red Cross – S & M Party (Hawthorne, '80)
27_Hilary Laddin – City Of Fame (Los Angeles, '80)
28_Zolar X – Jet Star 19 (Los Angeles, '80)
29_Brat – High School (Los Angeles, '80)
30_Hey Taxi ! - I Hate Dogs (Los Angeles, '80)
31_Black Flag – No Values (Hermosa Beach, '80)
32_Digits – When I Get The Money (Huntington Beach, '80)
33_Puke Spit & Goats – Scratch 'n' Sniff (Los Angeles, '80)
34_Vidiots - Laurie's Lament (Los Angeles, '80)
35_Reactors – World War 4 (Los Angeles, '80)
36_Minutemen – Paranoid Chant (San Pedro, '80)
37_Fender Buddies - Poolside (Los Angeles, '80)

Listen

UXA - Illusions Of Grandeur


Combo formé à San Francisco en 1978 par le poète et mentor de la scène punk locale Michael "Killer" Kowalski et sa petite amie Dee Deetroit, U.X.A acronyme pour United Xperiments Of America s'inscrit dans la lignée des groupes californiens comme les Nuns, Avengers, Bags, X...Split en 1982.
Great led female early punk band from San Francisco.


                                   
A1_Paranoia Is Freedom
A2_No Time
A3_UXA
A4_Hand in Glove
A5_I Don't Lose Sleep

B1_Tragedies
B2_Sister Godfrieda
B3_Innocent Bystanders
B4_Non-Fiction
B5_Death From Above

(1980)

Listen

NO ALTERNATIVE - Backtracks EP


Un trio formé en 1978 à San Francisco par les deux ex-KGB John "Genocide" Patterson (vocals, guitar) et Jeff Rees (bass, vocals) avec Chris Coon (drums) remplacé par Greg Langston (drums, vocals). Bien que relativement peu connu No Alternative s'inscrit dans les groupes les plus influents de la Bay avec leur approche du punk rock décalée et résolument intelligente comme en témoigne le lancinant "Make Guns Not Love". Après un titre sur la compilation "SF Underground" en 79, leur EP "Backtracks" paraît en 1981 sur Subterranean Records. Great stuff.


A1_Make Guns Not Love
B1_Metro Police Theme
B2_Rockabilly Rumble

(1981)

Listen

lundi 22 mai 2017

ONCE UPON A TIME VOL 60 - Northern California & Pacific North West '81 '83


Un choix difficile pour ce 60ème volume compte tenu de la multitudes de formations ayant sévi dans la région, l'intégration des grands de l'underground de la baie a été privilégiée à celle de groupes de hardcore douteux. Pour ma part, la présence de Chrome, Stefan Weisser alias Uns, Tuxedo Moon, Psyclones ou Witch Trials est primordiale même si les amateurs de fast punk peuvent être déçus...

VOL 60 NORTHERN CALIFORNIA & PACIFIC NORTH WEST '81 '83

01_No Alternative – Make Guns Not Love (San Francisco, California, '81)
02_Red Asphalt – Red Asphalt (San Francisco, California, '81)
03_UXA – Non-Fiction (San Francisco, California, '81)
04_Tenants – Submind (San Francisco, California, '81)
05_Social Unrest – Making Room For Youth (San Francisco, California, '81)
06_RPA – Bonecrusher (Seattle, Washington, '81)
07_Fang – Fun With Acid (Berkeley, California, '81)
08_Pariah – Learning Process (Martinez, California, '81)
09_Flipper – Nothing (San Francisco, California, '81)
10_Chrome – In A Dream (San Francisco, California, '81)
11_Plain Jane & The Jokes – Class War (San Francisco, California, '81)
12_Defectors – Cash Advance (San Francisco, California, '81)
13_Tuxedo Moon – Incubus (Blue Suit) (San Francisco, California, '81)
14_Witch Trials – Humanoids From The Deep (San Francisco, California, '81)
15_Uns – BRC (San Francisco, California, '81)
16_Matchheads – Pearl Harbor (San Francisco, California, '81)
17_Authorities – I Hate Cops (Stockton, California, '82)
18_Dead Kennedys – Moon Over Marin (San Francisco, California, '82)
19_Gang Green & The Amputators – Racing For Pink (San Francisco, California, '82)
20_Silly Killers – Knife Manual (Seattle, Washington, '82)
21_Anonymo – Big Body Build (Sacramento, California, '82)
22_Christian Lunch – Joke's On You (San Francisco, California, '82)
23_Mutants – Emotional Readout (San Francisco, California, '82)
24_MDC – Church & State (San Francisco, California, '82)
25_Ronnie & The Rayguns – Nancy's China (San Francisco, California, '82)
26_Rebels & Infidels – Government Primer (Alameda, California, '82)
27_Poison Idea – Pure Hate (Portland, Oregon, '83)
28_Urban Gorilla – One Step Further (San Francisco, California, '83)
29_Psyclones – Rockin' The Cong (Eureka, California, '83)

Listen

NUBS - Job / Little Billy's Burning


Ce Trio de San Francisco formé par Jim Stockford (vocals, bass), Dave Muñiz (drums, vocals) & Steve Wellborn (guitar) sort cet incroyable single en 1980. Les deux titres ont été immortalisés par les compilations KBD. "Job" est un monument du punk rock. Absolute must have.

A_Job
B_Little Billy's Burning

(1980)

DEAD KENNEDYS - California Über Alles / Man With The Dogs




Quatuor formé en juin 1978 à San Francisco par Jello Biafra alias Eric Boucher (vocals), East Bay Ray alias Raymond Pepperell (guitar), Klaus Flouride alias Geoffrey Lyall (bass) & 6025 alias Carlos Cadona (drums). Après l'enregistrement de leurs premières démos, "Ted" Bruce Slesinger remplace 6025 à la batterie, le combo se produit la première fois au Mabuhay Gardens le 19 juillet 78. La contestation gronde contre ce groupe punk qui ose s'appeler "Dead Kennedys", mais Jello Biafra "philosophe" sarcastique avec son commentaire social ironique et provocateur retournera comme des crêpes les pharisiens démocrates ou républicains dans son combat contre la guerre, la misère, le racisme, la pollution,  pour le droit à l'avortement, les droits des homosexuels ...
Cette voix si particulière, laminant les consciences, soutenue par une fantastique section rythmique ponctuée de chorus et de riffs killers allait porter la vague hardcore punk au delà des frontières américaines.
Leur premier single paraît en juin 79 sur "Alternative Tentacles" fondé par Jello & East Bay Ray. Initiatique.


A_California Über Alles
B_Man With The Dogs

(1979)

Listen

ONCE UPON A TIME VOL 59 - Northern California & Pacific North West '80



"Chuck Dukowski a été réprimandé pour avoir bombé "Black Flag" en rose, car c'est la seule couleur qu'il avait. Les flics ont dit: "La prochaine fois, utilise du noir". C'était comme ça à San Francisco. (Dez Cadena de Black Flag, American Hardcore de Steven Blush).
Un volume qui ne laissera pas indifférents les amateurs du précédent consacré au Texas, un elixir de punk rock, punkwave et d'early hardcore de la côte ouest sur une toute petite année. Si j'ai toujours eu un faible pour cette scène novatrice et intelligente, cette compilation est objectivement un must. Killer item.

ONCE UPON A TIME VOL 59 - Northern California & Pacific North West '80

01_Nubs – Job (San Francisco, CA, '80)
02_Art Object – USANRK (Bellingham, Washington, '80)
03_Schematix – Second Story (San Francisco, CA, '80)
04_Sado Nation – On Whom They Beat (Portland, Oregon, '80)
05_Bob – Thomas Edison (San Francisco, CA, '80)
06_Drivers – Johnny's Dying (Santa Cruz, CA, '80)
07_Units – Go (San Francisco, CA, '80)
08_Maggots – Tammy Wynette (San Francisco, CA, '80)
09_VKTMS – No Long Good-Byes (San Francisco, CA, '80)
10_Nuns – Child Molester (San Francisco, CA, '80)
11_Desendants – Unnational Anthem (Portland, Oregon, '80)
12_Wipers – Alien Boy (Portland, Oregon, '80)
13_Breakouts – Waiting For A Change (San Francisco, CA, '80)
14_Cheaters – Ice Man (Seattle, Washington, '80)
15_Flipper – Ha Ha Ha (San Francisco, CA, '80)
16_Jayne Doe – As The World Turns (San Francisco, CA, '80)
17_Stiphnoyds – Mom's Is A Fake (Portland, Oregon, '80)
18_Teenage PHD's – Eat, Sleep & Fuck (Berkeley, CA, '80)
19_Dead Kennedys – Holiday In Cambodia (San Francisco, CA, '80)
20_Anonymous – Corporate Food (Olympia, Washington, '80)
21_Impatient Youth – Working Girl (Vallejo, CA, '80)
22_Vains – The Loser (Seattle, Washington, '80)
23_VS – Leather Complex (San Francisco, CA, '80)
24_Cosmetics – Twinkle Madness (San Francisco, CA, '80)
25_Cleavers – Commie Symph (Portland, Oregon, '80)
26_Dickheads – Squad Leader (San Francisco, CA, '80)
27_Mutants – Insect Lounge (San Francisco, CA, '80)
28_Spectacles – Chili (San Francisco, CA, '80)
29_Tools – Hard Wark (San Francisco, CA, '80)
30_Society Dog – Metropolitan Rush (San Francisco, CA, '80)
31_Macs – The Cowboy Song (Seattle, Washington, '80)
32_Fuckin' Flyin' A-heads – Watching TV (Honolulu, Hawai, '80)

STAINS - John Wayne Was A Nazi / Born To Die


Dave Dictor, gauchiste hippisant originaire de New York abandonne ses études au milieu des années soixante-dix pour jouer dans les festivals de Blue Grass à travers le pays avec son groupe folk "Solar Pigs". Il s'installe à Austin, la ville de Willie Nelson son héros, après avoir vécu dans le Montana. Curieusement, ce n'est pas dans le folk qu'il fera carrière mais dans le hardcore, il forme les Stains en 1979 avec Ron Posner (guitar), Michael Donaldson alias Dave Offender (bass) & Al Schvitz (drums). Le hardcore est pour Dave un format idéal pour exprimer ses idées anti-capitalistes, anti-racistes, anti-homophobes et pour militer pour les droits des animaux. Leur single sort début 81 sur leur propre label R Radical Records. L'année suivante, ces pionniers du hardcore quittent le Texas pour San Francisco et deviennent MDC... Essential.

A_John Wayne Was A Nazi
B_Born To Die

(1981)

Listen

THE DICKS - The Dicks Hate The Police EP



Gary Floyd à 26 ans, après deux ans d'intérêts généraux à Houston pour son refus d'intégrer l'armée en 1972, il s'installe à Austin où il traîne au Raul's, le club local qui permet à Gary de cultiver sa différence, ostensiblement gay et provocateur, il ne tarde pas à former son groupe les Dicks avec Glen Taylor (guitar), Buxf Parrot (bass) & Pat Deason (drums). Les Dicks se produisent au Raul's avec deux autres groupes dont les chanteurs sont ouvertement gays, Big Boys et MDC, les Dicks s'affirment plus sauvages et plus durs que les autres groupes locaux...Leur premier single parait en 1980 sur le label de MDC " R Radical Records"...Punk masterpiece...



"Il y avait un gars nommé David Powell, qui est maintenant dans le couloir de la mort à Huntsville au Texas. Ce fut à Austin - qu'il venait rendre visite à certaines personnes avec qui je vivais et qui étaient toutes dans la musique, même si je ne n'étais pas musicien alors. J'avais été dans des groupes au lycée, mais je n'y restais pas longtemps. Il est descendu un jour et il a apporté quelques singles d'Angleterre, les Sex Pistols. "Pretty Vacant"...". Je suppose que certains amis les lui envoyaient. Il avait les Runaways, des choses comme cela et je pense que c'est vraiment bon. Je haïssais Genesis et Yes, oui et toute cette merde. En effet, à ce moment-là j'ai commencé à écouter de la musique la plupart du temps du blues. Ainsi, à travers ce type  Powell David, j'ai commencé à acheter mes propres trucs. Puis j'ai déménagé à San Francisco et j'ai vu les Sex Pistols jouer leur dernier spectacle. Après cela, je suis retourné à Austin , et j'ai commencé les Dicks dans ce petit club incroyablement ouvert le Raul." (Gary Floyd)


A_The Dicks Hate The Police
B1_Lifetime Problems
B2_All Night Fever

(1980)

ONCE UPON A TIME VOL 58 - Texas '80 '83


J'avais décidé de clore cette série avec l'année 79, un peu feignant de nature et compte tenu du travail titanesque qui se profilait, je dois dire que j'avais baissé les bras. Mais quand je vois l'intérêt grandissant pour cette épopée, l'idée d'une horloge figée à un 31 décembre 79 me semble débile, aussi "Once Upon A Time" va continuer son introspection jusqu'en 83 à travers le monde...Les années 80 aux Etats-Unis, c'est la déferlante hardcore. Mouvement idiosyncratique du pays et de ses divers états. La nouvelle scène met rapidement au rencard le punk rock. A Washington DC, Boston, Los Angeles et NYC, terminé le pogo, place au Slam et au Stage Diving. La nouvelle génération est jeune très jeune, joue vite très vite. La violence atteint parfois les sommets, on fait des disques pour financer les tournées. Des traversées du pays de long en large en van sans être sûr d'arriver à bon port, des concerts quasi gratuits et des cachets misérables aussitôt investis dans l'essence, le pain et le beurre de cacahuète...Le Texas avec les Dicks, Big Boys, Stains futurs MDC, Really Red & les Butthole Surfers sera une étape dans le road movie harcore....Have a good time 'n many thanx for your interest.

VOL 58  TEXAS '80 '83

01_Dicks – Dicks Hate The Police (Austin, '80)
02_Non Compos Mentis – Ultimate Orgasm (Dallas, '80)
03_AK 47 – The Badge Means You Suck (Houston, '80)
04_Ralphs – Teddy Boy (Dallas, '80)
05_Really Red – Modern Needs (Houston, '80)
06_Ideals – Depression Baby (Austin, '80)
07_Stains – John Wayne Was A Nazi (Austin, '80)
08_Big Boys – Frat Cars (Austin, '80)
09_D-Day – Right To Know (Austin, '80)
10_Plastic Idols – Uncircumcised Twin (Houston, '80)
11_Rejects – EEG (San Antonio, '80)
12_Reactors – It's Not Important (Austin, '80)
13_Hates – The City On Ice (Houston, '80)
14_Next – TVS (Austin, '80)
15_Vast Majority – Wanna Be A Number (Houston, '80)
16_Degenerates - Radio Anarchy (Houston, '81)
17_Bobby Soxx – Learn To Hate In The '80s (Dallas, '81)
18_Ejectors – Hydrohead (Fort Worth, '81)
19_Nervebreakers – Girls Girls Girls Girls (Dallas, '81)
20_Cringe – Spit On Your Grave (Dallas, '81)
21_Inserts – Doctor's Wives (Austin, '81)
22_Playthings – The Church Of God (Fort Worth, '81)
23_Hugh Beaumont Experience – Money Means So Much To Me (Fort Worth, '81)
24_Deprogrammer – Instant Passion (Dallas, '81)
25_Offenders – Lost Causes (Killeen, '81)
26_Teenage Popeye – Expectations (El Paso, '81)
27_Assassins – Real Gone (Dallas, '82)
28_Mystery Dates – Mystery Date (San Antonio, '82)
29_Scarecrows – Joe's Problem (Houston, '82)
30_Inanimate Objects – The New One (Houston, '82)
31_Butthole Surfers – The Revenge Of Anus Presley (San Antonio, '83)
32_DRI – Sad To Be (Houston, '83)


Listen

dimanche 21 mai 2017

MORTIMER - General Idi Amin Dada / Como Un Dia Mas


Combo de Barcelone formé en 1977 par Xavier Dalmau (vocals, guitar), Jorge Perna (guitar), Inaki Ferrete (bass) & Pepe (drums). L'avant-garde du punk rock espagnol avec Basura, La Banda Trapera Del Rio & Kaka Deluxe. Early spanish punk nugget.

A_General Idi Amin Dada
B_Como Un Dia Mas

(1978)

Listen

BASURA - No Seas Lesbiana Mi Amor / Esperando En La Puerta Del W.C.


Combo formé à Barcelone en 1977 par Panotxa alias Joan Garcia (vocals, guitar), Ferran Bauló (guitar, vocals), Groc (bass) & Jordi Golmayo (drums). Ces catalans sortent le premier single punk espagnol en 78 avant de splitter la même année. Panotxa forme Ultratruita au début des 80s...Early spanish punk stuff.


A_No Seas Lesbiana Mi Amor
B_Esperando En La Puerta Del W.C.

(1978)

ONCE UPON A TIME VOL 57 - Spain '78 '83


En 1975 après 36 ans de franquisme, l'Espagne peut enfin s'exprimer, une subculture ne tarde pas à se développer portée par La Movida. Les premiers punk bands apparaissent à Madrid et Barcelone en 78. Si la scène est chronologiquement légèrement décalée, le punk espagnol reste un des plus authentiques, il faut dire que l'énergie est libérée, la coquetterie mise de côté, il y a tant à dire dans la langue du pays. Un des grands opus de la série. Must have...

VOL 57  SPAIN '78 '83

01_Kaka De Luxe – La Pluma Electrica (Madrid, '78)
02_Mortimer – Como Un Dia Mas (Barcelona, '78)
03_Basura - Esperando En La Puerta Del WC (Barcelona, '78)
04_Los Punk Rockers – Problems ( ???, '78)
05_Els Masturbadors Mongolics – El Rock De L'Essola (Barcelona, '78)
06_Ramoncin Y WC – El Rey Del Pollo Frito (Madrid, '78)
07_Almen TNT – Ya Nadie Cree En La Revolucion (Mataro, '79)
08_Hot Panotxa – Rock'n Roll C.E.M.I. (Spain, '79)
09_La Banda Trapera Del Rio – Eunucos Mentales (Cornellà de Llobregat, '79)
10_Los Nikis – Amenaza Amarilla (Algete, '81)
11_Paralisis Permanente – Un Dia En Texas (Madrid, '82)
12_La Broma De SSatan – Terrorismo Autorizado (Madrid, '82)
13_Farmacia De Guardia – A Johnny Le Gusta El Punk (Murcia, '82)
14_Espasmodicos – Enciendes Tu Motor (Madrid, '82)
15_La Polla Records – Y Ahora Que (Salvatierra, '82)
16_P.V.P. - Miedo (Madrid, '82)
17_Decibelios – Putrefacto (El Prat de Llobregat, '82)
18_TNT – Cucarachas (Granada, '82)
19_La Uvi – La Policia (Madrid, '82)
20_Codigo Neurotico – Las Malvinas (Terrassa, '83)
21_Eskorbuto – Mucha Policia, Poca Diversion (Santurtzi, '83)
22_Desechables – La Oracion (Vallirana, '83)
23_Siniestro Total – Sexo Chungo (Vigo, '83)
24_Vulpess – Inkisicion (Bilbao, '83)
25_Interterrör – Felices Dias En Auschwitz (Valencia, '83)
26_Kangrena – Agonia (Barcelona, '83)
27_Toreros After Ole – Ratas (Madrid, '83)
28_Larsen – Lucha Contra El Tecno (Cerceda, '83)
29_KGB – Luftwaffe (Granada, '83)
30_Ultimo Resorte – La Gran Estafa (Barcelona, '83)

Listen

PACK - Com' On / Nobody Can Tell Us


Trio formé en 1977 à Munich par Jörg Evers (guitar, vocals) un vétéran du krautrock qui a tenu la guitare dans Achtzehn Karat Gold, Embryo, Sameti et Amon Düül II, l'ex-Gila Daniel Alluno alias Daniel Dynamite (drums) & Gerard Carbonel (vocals, bass). Leur single "Com' On / Nobody Can Tell Us" enregistré dans un bunker paraît en 78 chez Teldec, un superbe single garage punk. Essential early stuff from Germany.

Achtzehn Karat Gold en 73

A_Com' On
B_Nobody Can Tell Us

(1978)

RAZORS - Christ Child / Enemy


Combo allemand formé en 1977 à Hambourg par Schwabe (guitar), Zabel (bass), Gott (drums) & Danker (vocals). Leur single "Christ Child / Enemy" est peut-être la première réalisation DIY punk allemande, un single musclé avec le pré-hardcore "christ Child" et le fameux Ramones/Pistols "Enemy".


A_Christ Child
B_Enemy

(1979)

Listen

ONCE UPON A TIME VOL 56 - Germany & Austria '76 '79


Kollektiv Rote Rübe, une troupe de théâtre, sort l'album "Paranoïa" en 1976 avec Rio Reiser et son groupe Ton Steine Sterben. Rio Reiser activiste anarchiste et sa communauté berlinoise auront un gros impact sur la vague punk naissante. Big Balls & The Great White Idiot se sont formés en 1975 à Hambourg, ils sortent le premier album punk allemand en 77, souvent décriés et considérés comme des opportunistes accrochés au wagon punk, il n'en reste pas moins que "Kick Her In The Dirt" reste un fameux classique. The Pack, un trio de Munich formé en 77 autour de l'ex-Amon Düül II Jörg Evers, l'album "The Pack" paru en 78 est un must garage punk...Nina Hagen chanteuse dans l'Alfons Wonneberg Orchestra sillonne l'Allemagne de l'Est, son beau-père le chanteur engagé Wolff Biermann déchu de sa nationalité s'installe à Berlin ouest, Nina le rejoint après une immersion dans le milieu punk londonien en 77, elle fonde le Nina Hagen Band avec les musiciens du Lokomotiv Kreuzberg...La scène punk allemande des late 70's a eu un décollage difficile, il faut dire que l'Allemagne était un des rares pays où il se passait encore quelque chose sur le plan musical. De bons moments avec les rares groupes autrichiens: Chuzpe, Dirt Shit, Mordbuden AG...

VOL 56 - Germany & Austria '76 '79

01_Kollektiv Rote Rübe – Cut That Shit Out (Germany, '76)
02_Strassenjungs – Iche Brauche Meinen Suff (Germany, '77)
03_Big Balls & The Great White Idiot – Kick Her In The Dirt (Germany, '77)
04_Fancy Rosy – Punk Police (Germany, '77)
05_Pack – Nobody Can Tell Us (Germany, '78)
06_Fred Banana Combo – No Destination Blues (Germany, '78)
07_Nina Hagen Band – Pank (Germany, '78)
08_Maniacs – Gonna Get Out Tonight (Germany, '78)
09_Big Balls & The Great White Idiot – Gonna Be A Rat (Germany, '78)
10_Male – Clever & Smart (Germany, '79)
11_Arlo Stenmit & His Hammerkids – Belinda (Austria, '79)
12_Dirt Shit – Exit (Austria, '79)
13_Chuzpe – Beislanarchie (Austria, '79)
14_Mordbuden AG – Bleib' Blöd (Austria, '79)
15_Salinos – Nein Nein Nein (Germany, '79)
16_Hans-A-Plast – Rank Zerox (Germany, '79)
17_Aheads – No Idea (Germany, '79)
18_Rotzkotz – Lunatic Chick (Germany, '79)
19_Zeltinger Band - Wüngersdorben (Germany, '79)
20_Mittagspause – Herrenreiter (Germany, '79)
21_Hermann's Orgie – Moderne Musik (Germany, '79)
22_Razors – Christ Child (Germany, '79)
23_Nina Hagen Band – Wau Wau (Germany, '79)
24_Remo Voor – Toilet Love (Germany, '79)
25_PVC – Waiting For Worldwar 3 (Germany, '79)
26_S.Y.P.H. - Industriemädchen (Germany, '79)
27_Tempo – Waiting For The 80's (Germany, '79)
28_Deutsche Amerikanische Freundschaft – Untitled 18 (Germany, '79)
29_Buttocks – Law & Order (Germany, '79)
30_1980s – Japan Girl (Germany, '79)
31_Cadillac – Crapdown Part 1 (Germany, '79)
32_Punkenstein – Hunger (Germany, '79)


Listen

THE FALL - Bingo-Master's Break-Out EP


Groupe phare de la scène de Manchester, The Fall dont le nom est inspiré du roman d'Albert Camus "La chute"se forme début 77, le line-up original est Mark Edward Smith (vocals) un docker du port de Manchester, Martin Bramah (guitar), Tony Friel (bass) & Dave (drums). Le combo est influencé par le Velvet Underground, Stooges, Can, Third Ear Band...Une grande influence des groupes de la ville est aussi le "Manchester Music Collective" association créée par le compositeur électronique Trevor Wishart & le percussioniste Dick Witts dont le but était d'aider les jeunes groupes à s'exprimer, en captant pour cela des fonds publics accaparés jusqu'alors par la musique contemporaine. Cette ouverture d'esprit dispensée par l'association est prépondérante dans l'approche musicale décalée des groupes mancuniens. Seules des villes comme Cleveland ou New York ont produit des groupes aussi originaux qui allaient digérer le punk, le dépasser voire le réinventer. Après un premier concert en mai 77, The Fall recrute Karl Burns (drums) & Una Baynes (Keyboards). "Bingo-Master Break-Out paraît en août 78 chez Step Forward.
"Le concept original du groupe était d'être un véhicule musical pour les textes...On ne ferait de compromis sur aucun point, vis-à-vis de l'ancienne ou de la nouvelle vague, et l'idée globale de ce qui se passe actuellement, c'est de changer les choses à la fois en musique et dans l'environnement, la mode etc...A la minute même où on doit accélérer, ralentir, couper quoi que ce soit, on se casse. (Mark E Smith).


A1_Psycho Mafia
A2_Bingo-Master's Break Out
B1_Repetition

(1978)

Listen

ARMED FORCE - Popstar / Attack


Le magistral et unique single de cette formation de Manchester enregistré en août 1979 avec le line-up: Paul Smart alias Muppet (vocals), Lynda Hughes (vocals), Jim (guitar), Aki (guitar), Colin O'Neill (bass) & Norman O'Neill (drums). Aki formera Emergency "Points Of View" Ep en 83 sur Riot City....Great lost gem...

A_Popstar
B_Attack

(1979)

Listen

ONCE UPON A TIME VOL 55 - U.K. December '79


Dernier volume de cette série consacré à la scène britannique late 70s. Une compilation qui laisse un goût d'amertume, tant de talent, d'énergie et de créativité, mais si une page se tourne, une autre ne tarde pas à s'ouvrir..Compte tenu du fort engouement pour cette série qui ne devait pas excéder 79 pour une question de temps (comprenez une certaine paresse), j'ai décidé d'attaquer les 80s c'était trop con de ne pas inclure dans cette saga les bourrasques à venir. Navré pour tous les punkers qui ne figurent pas dans cette série malgré leur implication dans la scène par omission, source introuvable, méconnaissance...

VOL 55 - U.K. December '79

01_Armed Force – Pop Star (12/79)
02_Silent Noise – Bastards (12/79)
03_Accelerators – Popguns & Green Lanterns (12/79)
04_Nightrider – Stay Clean (12/79)
05_Undertakers – Illusions (12/79)
06_Subliminal Cuts - They Don't Care (12/79)
07_Basczax – Auto-Mechanik Destruktor (12/79)
08_Beez – You Make Me Feel Better (12/79)
09_Cracked Actors – Statues (12/79)
10_Blanks – The Northern Ripper (12/79)
11_Seventeen – Don't Let Go (12/79)
12_Gods Gift – These Days (12/79)
13_Red Letters – Sacred Voices (12/79)
14_Negatives – Love Is Not real (12/79)
15_Victimize – Where Did The Money Go? (12/79)
16_Stiffs – Inside Out (12/79)
17_Dark – John Wayne (12/79)
18_Clash – London Calling (12/79)
19_Most – Carefree (12/79)
20_Accused – Arrested (12/79)
21_Honey Bane – Porno Grows (12/79)
22_Henry Essence – 14 Year Old Lover (12/79)
23_Spizz Energi – Where's Captain Kirk? (12/79)
24_Pop Rivets – Empty Sounds (12/79)
25_Ritchie Hale & The Stormers – Punkski (12/79)
26_Lemon Kittens – The Kind Of Dying (12/79)

Listen

THE XTRAVERTS - Blank Generation / A-Lad-Insane


Combo formé en 1976 à High Wycombe par Nigel Martin (vocals) et Mark Reilly (guitar), le line-up est instable jusqu'à l'arrivée de Carlton (Bass) et Tim Brick (drums), c'est cette formation qui enregistre le single "Blank Generation / A-Lad-Insane" fin 77 qui paraît en février 78 sur Spike Records (Blank Generation n'est pas la reprise de Richard Hell). L'année suivante Nigel Martin est le seul membre d'origine du groupe, la nouvelle formation enregistre "Police State" qui paraît sur le single partagé avec un autre groupe de High Wycombe "Plastic People"... Le groupe splitte en 79 suite à l'incarcération de Nigel Martin pour avoir poignardé un mod dans une baston. Mark Reilly connaîtra le succès comme chanteur de Matt Bianco.


A_Blank Generation
B_A-Lad-Insane

(1978)

Listen

THE ADICTS - Lunch With The Adicts EP


Combo formé en 1975 à Ipswich, d'abord sous le nom d "Afterbirth & The Pinz", Keith "Monkey" Warren (vocals), Mel Ellis (bass), Pete Davison (guitar) & Micheal "Kid Dee" Davidson (drums) se renomment "The Adicts" en 76. Influencés par l'adaptation d'Orange Mécanique par Stanley Kubrick, ils arborent le look des Droogies, branleurs invétérés en marge des autres punks les Adicts se forgent une réputation sur scène. Mélodies accrocheuses, rythmique sur vitaminée, urgence, singalong, textes sur l'ennui, le chômage, la révolte...  Leur premier EP "Lunch With The Adicts" sort sur Dining Out Records fin 79...

A1_Easy Way Out 
A2_This Week 
B1_Straight Jacket
B2_Organised Confusion

(1979)

Listen

samedi 20 mai 2017

ONCE UPON A TIME VOL 54 - U.K. November '79


Animal & Men se sont formés en 79 des cendres de Psychotic Reaction un combo punk qui n'a laissé aucune trace vinylique, un groupe influent des '80s bien que resté confidentiel. The Mob avec Crass, Poison Girls, Fatal Microbes s'inscrit dans la mouvance anarcho punk, "Crying Again" face A de leur premier single enregistré en 79 est un des must de ce courant....Epileptics, un quatuor d'Harlow formé en 78 évolue également dans cette mouvance, partageant l'affiche avec Crass... The Adicts, branleurs magnifiques d'Ipswich après deux ans à écumer les clubs sortent leur premier EP " Lunch With The Adicts", prometteur. The Pack avec un nouveau line-up envoie son destructeur second single. Le troisième album "Machine Gun Etiquette" des Damned reformés l'année précédente paraît chez Chiswick Records... Encore un volume à écouter sans restriction sonore.

VOL 54 - U.K. November '79

01_Animal & Men - Don't Misbehave In The New Age (11/79)
02_Mob – Crying Again (11/79)
03_Epileptics – 1970s Have Been Made In Hong Kong (11/79)
04_Kidz Next Door – Kidz Next Door (11/79)
05_Klips 1988 – Ultimatum (11/79)
06_Joy Division – Transmission (11/79)
07_Cudly Toys – Madman (11/79)
08_Boys – Bad Day (11/79)
09_Noise Toys – Pocket Money (11/79)
10_Arthur 2 Stroke – Jacques Cousteau (11/79)
11_Afflicted – Be Aware (11/79)
12_Hornsey At War – Anti-Ego (11/79)
13_Mental – Kill The Bill (11/79)
14_John Cooper Clarke – Sleepwalk (11/79)
15_Running Dogs – Present Tense (11/79)
16_Adicts – Easy Way Out (11/79)
17_Pack – Number 12 (11/79)
18_Now – Into The 80's (11/79)
19_Clay Fav – Air Lakeland (11/79)
20_Model Mania – No Pride Slow Suicide (11/79)
21_Damned – Melody Lee (11/79)
22_UK Subs – She's Not There (11/79)
23_Fun 4 – Singing In The Shower (11/79)
24_Xtraverts – Police State (11/79)
25_Pure Product – Rejection (11/79)
26_Take It – How It Is (11/79)
27_Come – Come Sunday (11/79)

Listen

NOT SENSIBLES - Death To Disco EP


Combo formé à Bunley, Lancashire, en 1978 par Haggis alias Michael Hargreaves (vocals), Sage alias Stephen Hartley (guitar), Cliff H (bass), Roger C Rawlinson (keyboards) & Ploppy alias Kevin Hemmingway (drums). Not Sensibles développent un punk rock humoristique riche en gags lorgnant un peu vers la new wave, leur premier EP "Death To Disco" parait en avril 79 sur Bent Records, Rawlinson assure la basse Cliff H ayant quitté le groupe peu avant. Une autodérision pas très éloignée des Toy Dolls...Un bon divertissement.


A_Death to Disco
B1_Coronation Street Hustle
B2_Lying on the Sofa

(1979)

Listen

THE FIRST STEPS - The Beat Is Back EP


Trio de Bury St. Edmunds, Suffolk, formé en 78 par Phil Thornalley (guitar, vocals), Chris Murrell (bass, vocals) & Jem Murrell (drums). Un honnête premier EP sur leur propre label "English Rose Records" en octobre 79 dans une mouvance Jam, Generation X...

A_The Beat Is Back
B1_She Ain't In Love
B2_Let's Go Cuboids

(1979)

ONCE UPON A TIME VOL 53 - U.K. October '79


Formé début 77 à Birmingham, Shag Nasty est un des plus méconnus des groupes de la première génération, leur batteur Paul Hurding rejoint X-Ray Spex...Autres vétérans de la première heure The K9s anciennement The Sewer Rats qui ne laisseront qu'un single. Fly On The Wall, fidèle à une certaine esthétique punk de 77 enregistre son unique EP en octobre 79 qui ne parait qu'en janvier 80... Killing Joke qui enverra quelques grands disques dans la première moitié des 80s sort son premier EP et enregistre les sessions pour john Peel...

VOL 53   U.K.  October '79

01_Carpettes – I Don't Mean It (10/79)
02_First Steps – The Beat Is Back (10/79)
03_999 – Lie Lie Lie (10/79)
04_Shag Nasty – Looking For Love (10/79)
05_Wall – Exchange (10/79)
06_K9's – Idi Amin (10/79)
07_Fans – Giving Me That Look in Your Eyes (10/79)
08_Fall – Your Heart Out (10/79)
09_Nips – Vengeance (10/79)
10_Vapors – Prisoners (10/79)
11_Private Dicks – Private Dicks (10/79)
12_Fly On The Wall – Educated (10/79)
13_Autopilot – Love Is A Process (10/79)
14_Sham 69 – You're A Better Man Than I (10/79)
15_Notsensibles – Little Boxes (10/79)
16_Addiction - Violence (10/79)
17_Killing Joke - Wardance (Peel Sessions) (10/79)
18_Commited - Crash Victim (10/79)
19_Domestic Bliss - Domestic Bliss (10/79)
20_English Subtitles - Time Tunnel (10/79)
21_Openers - Set Me Free (10/79)
22_Spitfire Boys - Fun Time (10/79)
23_Restricted Hours - Getting Things Done (10/79)
24_IQ Zero - She's So Rare (10/79)
25_Crisis - U.K. 78 (10/79)
26_Speedball - No Survivors (10/79)
27_Syndicate - I Want To Be Somebody (10/79)
28_Stranglers - Nuclear Device (10/79)

Listen

THE HOAX - Only The Blind Can See In The Dark EP


Quatuor formé à Manchester en mars 1979 par Ian Chambers (vocals), Andy "Fox" Farley (vocals, guitar), Steve "Sox" Mardy (bass, vocals)  & Mike Joyce (drums). Enregistré en septembre 79, "Only The Blind Can See In The Dark" paraît en janvier 80. Après un quasi total changement de line-up, The Hoax sortira trois EPs avant le split en 81. "Only The Blind Can See In The Dark" ouvre la décennie brillamment "Storm Trooper" reste inoubliable...


A1_Oh Darling
A2_We All Hate Myself
B1_Take It Easy
B2_Storm Trooper

(1979)

Listen

THE ART ATTACKS - I Am A Dalek / Neutron Bomb


Groupe de Londres, The Art Attacks sont une des nombreuses étoiles filantes de l'époque, formés en avril 77, ils se séparent en janvier 78. La formation menée par Savage Pencil, dessinateur chez Sound apparaît sur la compilation Streets (novembre 77) avec le titre "Arabs In Arrads" ainsi que sur le "Live At The Vortex" avec "Animal Bondage" & "Frankenstein's Heartbeat" quelques semaines plus tard. Le single "I Am A Dalek / Neutron Bomb" initialement prévu en janvier 78 ne sort qu'en mai à titre posthume. Encore un témoignage de l'extraordinaire vitalité de la scène punk anglaise, du détachement du sort. Exemplaire.

A_I Am A Dalek
B_Neutron Bomb

(1977)

Listen

ONCE UPON A TIME VOL 52 - U.K. September till October '79


Des groupes qui forgeront la décennie suivante comme Fad Gadget ou Au Pairs; une autre génération de punk rockers The Hoax, Fast Cars, The Rivals...Les conditions réunies pour une diversification de la New Wave et un rejet de la direction prise qui s'apparente étrangement à la fin des 60's. Le Chaos UK figurant sur ce volume est un combo du nord de Londres formé en 77 et qui n'a sorti qu'un single, aucun rapport avec le Chaos UK de Bristol qui sévira un peu plus tard.
Manifestement l'énergie libérée dans cette fin des 70's a créé une forte addiction au speed dans nos petits cerveaux déjà éprouvés & les cinq ans à venir n'épargneront pas ce qu'il en reste. Bah, finissons cette série 70's avant d'aborder la suite...


VOL 52  U.K. September till October '79

01_Hoax – Storm Trooper (09/79)
02_Cheetahs – Minefield (09/79)
03_Moral Support – Just Where It's At Tonight (09/79)
04_Horrorcomic - Jesus Crisis (09/79)
05_Sound – Cold Beat (09/79)
06_Misspent Youth – Betcha Won't Dance (09/79)
07_Dregs – Fatal Attraction (09/79)
08_Revillos – The Fiend (09/79)
09_Sex Pistols – The Great Rock 'n' Roll Swindle (09/79)
10_Ruts – S.U.S. (09/79)
11_Au Pairs – You (09/79)
12_Helpless Huw - Sid Vicious Was Innocent (09/79)
13_Art Failure – Scream Of Pain (09/79)
14_Cardiac Arrest - Food On The Wall (09/79)
15_Fad Gadget – Back To Nature (09/79)
16_Amazing Spacefrogs – (I'm Into) Necrophilia (10/79)
17_Fatal Microbes - Beautiful Pictures (09/79)
18_Untamed Youth - Running Wild (09/79)
19_What - East Coast Kids (09/79)
20_Disco Zombies - Top Of The Pops (09/79)
21_Disco Students - Kafkaesque (09/79)
22_Chaos UK - Summer Of Hate (09/79)
23_Fast Cars – The Kids Just Wanna Dance (10/79)
24_Rivals – Future Rights (10/79)
25_Art Attacks – Punk Rock Star (10/79)
26_Proles – Soft Ground (10/79)
27_Cyanide – Fireball (10/79)

Listen