dimanche 26 août 2018

REALLY RED - Modern Needs / White Lies


"En parlant de groupes sous-estimés - Really Red a laissé de très bons disques, mais le souvenir de leurs concerts est encore vivace. S'ils avaient plus tourné, ils seraient légendaires. Ils ont pris une orientation politique forte, mais ils étaient aussi capables de la laisser de côté. Really Red avait des hymnes incroyables, Ronnie criait de toutes ses forces. Ça n'était pas de la propagande de gauche typique. Les voir à Houston, là où ils étaient très populaires, était quelque chose de très touchant et puissant" (King Koffee, Hugh Beaumont Experience, Butthole Surfers)
"Je me rappelle de deux trucs stupides qu'on aurait du faire autrement. On avait des règles et l'une d'entre elles consistait à ne pas avoir de photo du groupe dans la presse, punk ou pas. L'idée était que c'était bon pour les rock stars et que ça promouvait le culte de la personnalité. Évidemment ça ne nous a pas aidé. Un autre, alors que nous étions au pic de notre popularité, les Clash venaient au Texas dans le cadre de leur "Combat Rock Tour" et ils voulaient qu'on ouvre à Houston et Austin et si ça se passait bien, à Dallas et toutes les dates dans le Texas. Nous étions tentés mais avions quelques réserves sur ces grand-messes, alors Butler Hancock le tour manager, m'a montré le contrat émanant des Clash. Ils demandaient toute cette merde de rock star en coulisses. Incroyable et dépitant, ils demandaient de la vaisselle en porcelaine, des nappes et de l'argenterie, du cognac des quantités énormes de bouffe et de boisson et ...J'ai pensé quelle bande de petits bourgeois dégueulasses! Quel tas de poseurs!  Ils n'avaient plus rien à voir avec le punk! Alors on a demandé à Butler de leur dire qu'ils aillent se faire foutre. Ils ont alors contacté ces gars de la Nouvelle Orléans les Red Rockers et ont fait leur tournée avec eux au Texas. (U-Ron Bondage). 

A_Modern Needs
B_White Lies

(1979)

Listen

Aucun commentaire:

Publier un commentaire